Livres (3)

  • La pharmacie à livres et autres remèdes contre l’oubli, Québec, L’instant même, 2015, 124 p.
  • Avec Violaine Giacomotto-Charra et Myriam Marrache-Gouraud, Rabelais, aux confins des mondes possibles, Quart livre, Paris, Presses universitaires de France, coll. « CNED-PUF », 2011, 194 p.
  • La rhétorique épistolaire de Rabelais, Québec, Éditions Nota Bene, coll. « Littérature(s) », no 21, 2003, 305 p. 

Ouvrages dirigés (6)

  • Diane Desrosiers, Claude La Charité, Christian Veilleux et Tristan Vigliano (dir.), Rabelais et l’hybridité des récits rabelaisiens, Genève, Droz, coll. « Études rabelaisiennes », t. LVI, 2017, 728 p.
  • Julien Goyette et Claude La Charité (dir.), avec la collaboration de Catherine Broué, Joseph-Charles Taché polygraphe, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Cultures québécoises », 2013, 366 p.
  • Rainier Grutman et Claude La Charité (dir.), Philippe Aubert de Gaspé père et fils en revue, Québec et Montréal, Presses de l’Université du Québec et Voix et Images, coll. « De vives voix », 2013, 166 p.
  • Claude La Charité et Roxanne Roy (dir.), Femmes, rhétorique et éloquence sous l’Ancien Régime, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, coll. « L’école du genre », no 7, 2012, 419 p.
  • Marc André Bernier et Claude La Charité (dir.), Philippe Aubert de Gaspé mémorialiste, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Cultures québécoises », 2009, 240 p.
  • Claude La Charité (dir.), Gabrielle Roy traduite, Québec, Éditions Nota Bene, coll. « Séminaires », no 18, 2006, 229 p.

Dossiers de revue dirigés (7)

  • Claude La Charité et Roxanne Roy (dir.), Henri III à l’école de la rhétorique, Rhetorica (Los Angeles), vol. XXXIII, no 3, 2015, p. 223-316.
  • Marc André Bernier, Johanne Biron et Claude La Charité (dir.), Le patrimoine lettré et les imprimés anciens au Québec et au Canada. Travaux pour une histoire du livre, des collections et de la lecture, Mémoires du livre (Sherbrooke), vol. 5, no 1, automne 2013.
  • Mathilde Barraband, Hervé Guay, Claude La Charité et Roxanne Roy (dir.), Bilan de l’apport de la recherche québécoise aux études littéraires, Tangence (Rimouski), no 100, 2012, 185 p.
  • Claude La Charité et Lou-Ann Marquis (dir.), Mémorialistes québécois du XIXe siècle, Voix et Images (Montréal), vol. XXXV, no 3 (105), printemps-été 2010, 177 p.
  • Claude La Charité (dir.), Henri III, la rhétorique et l’Académie du Palais, Renaissance et Réforme / Renaissance and Reformation (Toronto), vol. 31, no 4, automne 2008, 137 p.
  • Claude La Charité (dir.), Prégnance et polyvalence du modèle rhétorique sous l’Ancien Régime, Dalhousie French Studies (Halifax), n85, hiver 2008, 203 p.
  • Claude La Charité (dir.), Masques et figures du sujet féminin aux XVIe et XVIIe siècles, Tangence (Rimouski), no 77, hiver 2005, 167 p.

Éditions (5)

  • Les Pitoyables et Funestes Regrets de Marguerite d’Auge, présentation, édition et glossaire de Claude La Charité, dans Jean-Philippe Beaulieu (dir.), Remontrances prophéties et confessions de femmes (1575-1650), Paris, Classiques Garnier, coll. « Masculin/féminin dans l’Europe moderne », no 8, 2014, p. 133-154.
  • Philippe Aubert de Gaspé, Récits amérindiens. Femme de la tribu des Renards. Le Loup-Jaune, ancien chef maléchite. Le Village indien de la Jeune-Lorette, édition établie, présentée et annotée par Julien Goyette et Claude La Charité, Gatineau, Public’ de l’APFUCC, 2013, 133 p. (notes, bibliographie sommaire, p. 106-133)
  • Marc André Bernier, Claude La Charité et Isabelle Lachance, « Édition du manuscrit partiel des Mémoires de Philippe Aubert de Gaspé », dans Marc André Bernier et Claude La Charité (dir.), Philippe Aubert de Gaspé mémorialiste, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Cultures québécoises », 2009, p. 165-234.
  • Marc André Bernier, Claude La Charité et Isabelle Lachance, « Transcription d’un extrait du chapitre du manuscrit partiel des Mémoires de Philippe Aubert de Gaspé », dans la chronique « Archives du vent » de Jacinthe Martel, Tangence (Rimouski), n87, été 2008, p. 102-105
  • Philippe Aubert de Gaspé, Mémoires, édition établie, présentée et annotée par Marc André Bernier et Claude La Charité, Montréal, Bibliothèque québécoise, 2007, 591 p. (notes, bibliographie sommaire, généalogie partielle, chronologie, index des personnages cités, p. 498-591) (réédition en 2012)

Ouvrages coordonnés (2)

  • Claude La Charité (sous la coord. de), ConjointÉtudes. Actes du 2e colloque biennal (Université du Québec à Rimouski, 15-16 avril 2005) des programmes conjoints de la maîtrise et du doctorat en lettres UQAC/UQAR/UQTR, édités par Évelyne Deprêtre, Marc-André Marchand et Phillip Schube-Coquereau, Rimouski, Tangence éditeur, coll. « Émergence », 2009, 178 p.
  • Claude La Charité (sous la coord. de), Lettres et théories : pratiques littéraires et histoire des idées. Actes du 3e colloque biennal (Université du Québec à Trois-Rivières, 13-14 avril 2007) des programmes conjoints de la maîtrise et du doctorat en lettres UQAC/UQAR/UQTR, édités par Évelyne Deprêtre, Marc-André Marchand, Stéphanie Massé et Phillip Schube-Coquereau, Rimouski, Tangence éditeur, coll. « Émergence », 2009, 184 p.

Présentation d'une grande conférence de la Chaire de recherche du Canada en histoire littéraire (1)

  • Mireille Huchon, Le français au temps de Jacques Cartier, présentation de Claude La Charité, Rimouski, Tangence éditeur, coll. « Confluences », 2006, 93 p. (Claude La Charité, « Présentation. Jacques Cartier, le chant des sirènes et les paroles dégelées », p. 9-24; bibliographie des travaux de Mireille Huchon, p. 85-93) (2e édition augmentée, 2009, 186 p.)

Préfaces et contributions à des ouvrages collectifs (avec comité de lecture) (31)

  • « Rabelais traducteur d’Hippocrate. La restitution ‘ex Græco codice’ de passages du Pronostic et du Régime dans les maladies aiguës omis par Guillaume Cop », dans Isabelle Garnier, Vân Dung Le Flanchec, Véronique Montagne, Anne Réach-Ngô, Marie-Claire Thomine, Trung Tran et Nora Viet (dir.), Paroles dégelées. Propos de l’Atelier XVIe siècle, Paris, Classiques Garnier, 2016, p. 311-354.
  • « Amaury Bouchard » et « François Rabelais », dans Bruno Méniel (dir.), Écrivains juristes et juristes écrivains du Moyen Âge au siècle des Lumières, Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 180-185 et p. 1063-1069.
  • « “Accorder ses babines avec ses origines” Pour un enseignement de l’histoire de la langue au Québec », dans Yanick Barrette (dir.), Le Québec à l’heure des choix : regard sur les grands enjeux, Montréal, Éditions Dialogue Nord-Sud, 2014, p. 415-425.
  • Avec Marie Lise Laquerre, « Tangence », dans Bruno Curatolo (dir.), Dictionnaire des revues littéraires au XXe siècle. Domaine français, Paris, Honoré Champion, 2014, t. II, p. 1185-1191.
  • Avec Julien Goyette, « Introduction. Joseph-Charles Taché polygraphe, sa bibliographie et sa bibliothèque », dans Julien Goyette et Claude La Charité (dir.), avec la collaboration de Catherine Broué, Joseph-Charles Taché polygraphe, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Cultures québécoises », 2013, p. 1-18.
  • « Joseph-Charles Taché et l’Institut littéraire de Rimouski », dans Julien Goyette et Claude La Charité (dir.), avec la collaboration de Catherine Broué, Joseph-Charles Taché polygraphe, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Cultures québécoises », 2013, p. 39-62.
  • Avec Julien Goyette, « Présentation. Philippe Aubert de Gaspé, “le dernier aristocrate indigène” et les Aborigènes du Nouveau Monde », dans Philippe Aubert de Gaspé, Récits amérindiens. Femme de la tribu des Renards. Le Loup-Jaune, ancien chef maléchite. Le Village indien de la Jeune-Lorette, édition établie, présentée et annotée par Julien Goyette et Claude La Charité, Gatineau, Public’ de l’APFUCC, 2013, p. 7-38.
  • « AUBERT DE GASPÉ Philippe (père et fils) » et « CRÉMAZIE Octave », dans Corinne Blanchaud (dir.), Dictionnaire littéraire de cent écrivains francophones classiques XIXe-XXIe siècles Belgique, Canada, Luxembourg, Suisse, Paris, Honoré Champion, 2013, p. 40-44 et p. 132-135.
  • Avec Rainier Grutman, « Présentation », dans Rainier Grutman et Claude La Charité (dir.), Philippe Aubert de Gaspé père et fils en revue, Québec et Montréal, Presses de l’Université du Québec et Voix et Images, coll. « De vives voix », 2013, p. 1-11.
  • Avec Rainier Grutman, « Bibliographie sélective », dans Rainier Grutman et Claude La Charité (dir.), Philippe Aubert de Gaspé père et fils en revue, Québec et Montréal, Presses de l’Université du Québec et Voix et Images, coll. « De vives voix », 2013, p. 12-17.
  • « Ubaldo Montelatici et la réfutation du Dialogo della bella creanza delle donne comme théologie platonicienne de l’immortalité du désir », dans François Roudaut (dir.), Religion et littérature à la Renaissance. Mélanges en l’honneur de Franco Giacone, Paris, Classiques Garnier, 2012, p. 393-410.
  • « L’édition lyonnaise de 1586 des Hieroglyphica de Valeriano dans la bibliothèque du Collège Sainte-Marie », dans Janick Auberger (dir.), Quand les Jésuites veulent comprendre l’Autre. Le témoignage de quelques livres anciens de la collection de l’UQÀM, Québec, Presses de l’Université du Québec, 2012, p. 123-142.
  • « Cours. Partie littéraire. Le Quart livre, mythologies pantagruéliques aux confins du récit de voyage et de la satire », dans Violaine Giacomotto-Charra, Claude La Charité et Myriam Marrache-Gouraud, Rabelais, aux confins des mondes possibles, Quart livre, Paris, Presses universitaires de France, coll. « CNED-PUF », 2011, p. 21-89.
  • « Dissertation. La composition en archipel du Quart livre de Rabelais », dans Violaine Giacomotto-Charra, Claude La Charité et Myriam Marrache-Gouraud, Rabelais, aux confins des mondes possibles, Quart livre, Paris, Presses universitaires de France, coll. « CNED-PUF », 2011, p. 125-134.
  • « Médecine et divination dans l’archipel des Macraeons (Quart livre, chapitres XXV-XXVIII) », dans Jean-Michel Gouvard (dir.), La littérature française à l’agrégation de Lettres Modernes. Béroul, Rabelais, La Fontaine, Saint-Simon, Maupassant, Lagarce, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, coll. « Parcours universitaire Lettres », 2011, p. 61-74.
  • « How should sixteenth-century feminine poetry be taught ? The exemplary case of Marie de Romieu », dans Colette H. Winn (dir.), Teaching French Women Writers of the Renaissance and Reformation, New York, The Modern Language Association of America, 2011, p. 230-241.
  • « Les Serées de Guillaume Bouchet ou les saturnales polyphoniques », dans Marie Claire Thomine (dir.), Contes et discours bigarrés, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, coll. « Cahiers V. L. Saulnier », no 28, 2011, p. 117-129. (reprise d’un article publié en 2004 dans la revue numérique Comètes qui n’est plus en ligne)
  • « Oratorat Anri III, edin nov galski Herakal », dans Laurent Pernot et Lilia Metodieva (dir.), НОВИ ИЗСЛЕДВАНИЯ ПО ИСТОРИЯ НА РЕТОРИКАТА, Sofia (Bulgarie), Presses universitaires de Sofia St. Kliment Orhidsk, 2010, p. 251-267. (traduction bulgare d’un article publié en 2009)
  • « 1535 : le deuxième voyage de Jacques Cartier : un récit à la hauteur des ambitions françaises », dans Charles-Philippe Courtois (dir.), supplément « Anniversaires historiques » à L’état du Québec 2010, Montréal, Éditions du Boréal, 2010, p. 3-7, publication en ligne :
  • « L’œuvre classique de Gabrielle Roy, de la périphérie à l’universalité », dans François Lentz (dir.), Présence de Gabrielle Roy : résonances actuelles et propositions pédagogiques, Saint-Boniface (Manitoba), Presses universitaires de Saint-Boniface, 2009, p. 10.
  • « Henri III, nouvel Hercule gaulois », dans Laurent Pernot (dir.), New Chapters in the History of Rhetoric, Leyde, E. J. Brill, 2009, p. 269-286.
  • Avec Marc André Bernier, « Introduction. Les Mémoires (1866) de Philippe Aubert de Gaspé ou la “nationalisation” de la cause seigneuriale », dans Marc André Bernier et Claude La Charité (dir.), Philippe Aubert de Gaspé mémorialiste, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Cultures québécoises », 2009, p. 1-15.
  • « La Mitistoire barragouyne (ca 1550) comme satire historiographique : de la dénonciation de l’historiographie stipendiée à l’invention d’une historiographie humaniste », dans Bernd Renner (dir.), La satire dans tous ses états. Le « meslange satyricque » à la Renaissance française, Genève, Éditions Droz, coll. « Cahiers d’Humanisme et Renaissance », 2009, p. 139-157.
  • Avec Marc André Bernier, « Présentation. Philippe Aubert de Gaspé (1786-1871), seigneur de deux mondes », dans Philippe Aubert de Gaspé, Mémoires, édition établie, présentée et annotée par Marc André Bernier et Claude La Charité, Montréal, Bibliothèque québécoise, 2007, p. 7-25.
  • « Présentation », dans Claude La Charité (dir.), Gabrielle Roy traduite, Québec, Éditions Nota Bene, coll. « Séminaires », 2006, p. 7-13.
  • « The Road Past Altamont et Where Nests the Water Hen : la préposition suggestive, le toponyme controuvé et l’intraduisibilité des titres », dans Claude La Charité (dir.), Gabrielle Roy traduite, Québec, Éditions Nota Bene, coll. « Séminaires », 2006, p. 93-126.
  • « Le problème du genre dans les Comptes amoureux de Jeanne Flore : l’ambivalence du terme “compte” », dans Diane Desrosiers et Éliane Viennot (dir.), Actualité de Jeanne Flore, Paris, Éditions Honoré Champion, 2004, p. 209-225. (reproduction d’un article publié en 2001 dans des actes de colloque)
  • Notices « Grotesque Realism », « Letters », « Rhetoric », dans Elizabeth Chesney Zegura (dir.), The Rabelais Encyclopedia, Westport (Connecticut), Greenwood Press, 2004, p. 104-105, p. 144-145 et p. 212-213.
  • Notice « Marie de Romieu », Dictionnaire des femmes de l’Ancien Régime de la SIÉFAR, publication mise en ligne le 25 mars 2004
  • Notices « Louis Riel » et « Gabrielle Roy », CD-Rom Le Manitoba français : une francophonie au cœur de l’Amérique, Saint-Boniface (Manitoba), Société franco-manitobaine, 2002.
  • Notices « Jacques de Romieu » et « Marie de Romieu », dans Michel Simonin (dir.), Dictionnaire des Lettres françaises : le XVIe siècle, Paris, Fayard, coll. « La Pochothèque », 2001, p. 1024-1026.

Articles dans des revues avec comité de lecture (49)

  • « Le corps éloquent du roi Henri III et l’école pathétique du théâtre tragique de Robert Garnier », Cahiers de recherches médiévales et humanistes / Journal of Medieval and Humanistic Studies  (Paris), no 32, 2016, p. 49-64
  • « “Venes jugulares, et arteres sphagitides” : Rabelais annotateur de Nature de l’homme d’Hippocrate dans la traduction d’Andrea Brenta », L’Année rabelaisienne (Paris), no 1, 2017, p. 203-227.
  • « Rabelais élève de Jacques Cartier ou Doremet disciple de Bertrand d’Argentré ? », L’Année rabelaisienne (Paris), no 1, 2017, p. 377-382.
  • « Bibliothèque familiale et pratiques bibliophiliques chez les Salaberry », dans Nicholas Dion (dir.), Les livres anciens des institutions d’enseignement québécoises, Études littéraires (Québec), vol. 46, no 2, 2015, p. 109-122.
  • « “Mourir à soy-mesme pour porter le diademe” : les leçons du mémoire autographe (BnF, ms. fr. 16512) de Henri III, préparatoire à la harangue des États Généraux de 1576 », Rhetorica (Los Angeles), vol. XXXIII, no 3, 2015, p. 245-259.
  • « L’intertexte du XVIe siècle de L’île de la Demoiselle d’Anne Hébert : Marguerite de Navarre, André Thevet et François de Belleforest », Cahiers Anne-Hébert (Sherbrooke), no 14, 2015, p. 138-149.
  • « Le “Brief Discours que l’excellence de la femme surpasse celle de l’homme” (1581) de Marie de Romieu : le genre du discours en vers ou le paradoxe désamorcé », Littératures (Montréal), no 28 (L’écriture des femmes à la Renaissance II), 2014, p. 67-86.
  • « L’édition bilingue des œuvres complètes d’Aristote par Isaac Casaubon dans la Bibliothèque du Grand Séminaire de Rimouski », Mémoires du livre (Sherbrooke), vol. 5, n1 (Le patrimoine lettré et les imprimés anciens au Québec et au Canada. Travaux pour une histoire du livre, des collections et de la lecture), automne 2013.
  • « L’érémitisme en Nouvelle-France et la vocation singulière de Toussaint Cartier au XVIIIe siècle », Études d’histoire religieuse (Ottawa), vol. 79, no 2, 2013, p. 5-19.
  • Avec Mathilde Barraband, Hervé Guay, et Roxanne Roy, « Liminaire », Tangence (Rimouski), no 100 (Bilan de l’apport de la recherche québécoise aux études littéraires), 2012, p. 5-12.
  • « Rabelais lecteur de Politien dans le Gargantua », Le Verger, mis en ligne le 2 janvier 2012
  • « Jacques Cartier élève d’Ouy-dire dans le Quart livre de Rabelais », Méthode! (Bandol), no 20 (Agrégation de Lettres 2012), 2011, p. 79-88.
  • « La construction du public lecteur dans le Recueil des dames de Brantôme et les dédicataires, Marguerite de Valois et François d’Alençon », Études françaises (Montréal), vol. 47, no 3 (Publics et publications dans les éloges collectifs de femmes à la fin du Moyen Âge et sous l’Ancien Régime), 2011, p. 109-126.
  • « “Tous les livres du monde, excepté un” : L’Influence d’un livre (1837), roman de la lecture », Études françaises (Montréal), vol. 47, no 2, 2011, p. 141-163.
  • « Un éditeur actif », Le Magazine Littéraire (Paris), no 511 (François Rabelais), septembre 2011, p. 66-67.
  • « La correspondance de Rabelais. “Portez-vous bien et aimez-moi” », Le Magazine Littéraire (Paris), no 511 (François Rabelais), septembre 2011, p. 76-77.
  • « Les questions laissées en suspens par le Brief recit (1545) de Jacques Cartier et les réponses de la nouvelle 67 de L’Heptaméron (1559) de Marguerite de Navarre », Œuvres et critiques (Tübingen), vol. XXXVI, no 1, 2011, p. 91-109.
  • « La formation rhétorique de Henri III, par delà les trois institutions oratoires : le Discours de philosophie (1584) d’Amadis Jamyn ou le premier abrégé de l’Organon d’Aristote en langue vernaculaire », Seizième Siècle (Paris), 2011, no 7, p. 243-259.
  • « Les deux éditions du Rituel du diocèse de Québec de Mgr de Saint Vallier, datées de 1703 : de l’édition janséniste à l’édition revue et corrigée par la Compagnie de Jésus », Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (Montréal), no 3, 2011, p. 74-85.
  • « La réception universitaire de Rabelais au Québec (1971-2010) », Revue d’histoire littéraire de la France (Paris), 2011, no 1, p. 13-28.
  • « Hélisenne de Crenne et l’infinie variété de la lettre invective », Rhetorica (Los Angeles), vol. 28, no 4, automne 2010, p. 408-428.
  • « Les Perroniana, les traductions de Cicéron par Jacques Davy Du Perron et la formation rhétorique de Henri III », Tangence (Rimouski), no 93 (La majesté de la parole sous le règne de Henri III), été 2010, p. 65-78.
  • « Henri III, Le Miroir des religieux (1585) de Louis de Blois et “la troisième couronne à frere Henri de Valois” », Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (Montréal), no 2, 2010, p. 44-55.
  • Avec Lou-Ann Marquis, « Les mémorialistes québécois du XIXe siècle ou l’infinie variété du genre des Mémoires », Voix et Images (Montréal), vol. XXXV, no 3 (Les mémorialistes québécois du XIXe siècle), printemps-été 2010, p. 9-14.
  • « Les Mémoires de famille (1869 et 1891) d’Éliza-Anne Baby », Voix et Images (Montréal), vol. XXXV, no 3 (Les mémorialistes québécois du XIXe siècle), printemps-été 2010, p. 63-82.
  • « Le De guaiaci medicina (1519) d’Ulrich von Hutten ou comment penser le traitement de la syphilis par delà Hippocrate et Galien », Estudios franco-alemanes, Cordoue (Espagne), no 1, 2009, p. 65-82.
  • « De l’Institut littéraire au Séminaire de Rimouski : archéologie d’une bibliothèque (1855-1892) », Revue de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (Montréal), no 1, 2009, p. 6-19.
  • « Présentation. Henri III, la rhétorique et l’Académie du Palais », Renaissance et Réforme / Renaissance and Reformation (Toronto), vol. 31, no 4 (Henri III, la rhétorique et l’Académie du Palais), automne 2008, p. 3-18.
  • « Les trois institutions oratoires à l’usage de Henri III : un compendium des traditions latine, hellénistique et humaniste », Renaissance et Réforme / Renaissance and Reformation (Toronto), vol. 31, no 4 (Henri III, la rhétorique et l’Académie du Palais), automne 2008, p. 43-66.
  • « Présentation », Dalhousie French Studies (Halifax), no 85 (Prégnance et polyvalence du modèle rhétorique sous l’Ancien Régime), hiver 2008, p. 3-9.
  • « Rabelais était-il ramiste ? La querelle Galland-Ramus, le solécisme rabelaisien et la dialectique ramiste », Dalhousie French Studies (Halifax), no 85 (Prégnance et polyvalence du modèle rhétorique sous l’Ancien Régime), hiver 2008, p. 75-93.
  • « Rabelais et le De contemptu rerum fortuitarum (1520) de Budé », Revue d’histoire littéraire de la France (Paris), no 3, septembre 2008, p. 515-527.
  • « Marguerite de Navarre et la lettre de confession », Tangence (Rimouski), no 84 (Postures et impostures de l’individualisme humaniste), été 2007, p. 11-30.
  • « L’Âge de l’éloquence et l’angle mort de l’histoire littéraire de la Renaissance », Œuvres et Critiques (Tübingen), vol. XXXII, no 1 (La réception de l’œuvre de Marc Fumaroli), 2007, p. 57-71.
  • Avec Marc André Bernier, André Gervais et Lucie Guillemette, « Liminaire », Tangence avec d’autres mots. Neuf articles emblématiques pour un double anniversaire, Tangence (Rimouski), numéro du 25e anniversaire, 2006, p. 5-6.
  • « Liminaire », Tangence (Rimouski), no 77 (Masques et figures du sujet féminin aux XVIe et XVIIe siècles), hiver 2005, p. 5-9.
  • « L’ethos pathétique de Marguerite d’Auge dans Les Pitoyables et funestes regrets (1600) », Tangence (Rimouski), no 77 (Masques et figures du sujet féminin aux XVIe et XVIIe siècles), hiver 2005, p. 73-106.
  • « Débat avec Martin Robitaille sur La Rhétorique épistolaire de Rabelais », Études littéraires (Québec), volume 36, no 2, automne 2004, p. 127-134.
  • « Les Sérées de Guillaume Bouchet ou les saturnales polyphoniques », Comètes (revue des littératures d’Ancien Régime en ligne), (Le dialogue et le genre). (La revue n’étant plus en ligne, l’article a été republié dans l’ouvrage collectif Contes et discours bigarrés)
  • « La Sciomachie (1549) de Rabelais : la “juste quantité d’une epistre” ou l’alibi épistolaire de la propagande épidictique », Tangence (Rimouski), no 72, été 2003, p. 111-126.
  • « Rhetorical Augustinianism in Marguerite de Navarre’s Heptaméron », Allegorica (Saint-Louis, Missouri), vol. XXIII (Augustine in the Renaissance), 2002, p. 55-88.
  • « Marie de Romieu et l’écriture androgyne : les marques de généricité du sujet lyrique dans Les Premieres œuvres poetiques (1581) », Sextant (Bruxelles), nos 17/18 (La poésie féminine francophone), 2002, p. 213-234.
  • « Les Epistres morales et familieres (1545) de Jean Bouchet : de la hiérarchie médiévale au dialogue humaniste », Études françaises (Montréal), vol. XXVIII, no 3 (La disposition du recueil à la Renaissance), décembre 2002, p. 25-42.
  • « L’aporie de l’épître dédicatoire à la Renaissance : le cas de Marie de Romieu », Revue canadienne d’études rhétoriques / Canadian Journal of Rhetorical Studies (Ottawa), vol. XIII, septembre 2002, p. 15-28.
  • « Du Dialogo de la bella creanza de le donne (1539) d’Alessandro Piccolomini à l’Instruction pour les jeunes dames (1572) de Marie de Romieu ou quand le paradoxe fait l’opinion », Réforme Humanisme Renaissance (Lyon), no 53, décembre 2001, p. 103-112.
  • « “Ce male vers enfant de ta verve femelle”: les destinataires féminins de la lyrique amoureuse de Marie de Romieu », Nouvelle Revue du XVIe siècle (Genève), no 18/2, 2000, p. 81-94.
  • « Le problème de l’attribution de l’Instruction pour les jeunes dames (1572) et l’énigmatique cryptonyme M. D. R. », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance (Genève), vol. LXII, no 1, 2000, p. 119-128 et note, vol. LXII, no 3, 2000, p. 652.
  • « Le Dialogo de la bella creanza de le donne (1539) d’Alessandro Piccolomini et ses adaptateurs français », Renaissance et Réforme / Renaissance and Reformation (Toronto), vol. XXIII, no 1, hiver 1999, p. 43-57.
  • « L’émergence de la lettre familière érasmienne : le cas de Jean Bouchet et d’Hélisenne de Crenne », Littératures (Montréal), no 18 (L’écriture des femmes à la Renaissance), 1998, p. 65-87.

Contributions à des actes de colloques (avec comité de lecture) (36)

  • « Le roman rabelaisien, la comédie prosaïque et le lourdois », dans Diane Desrosiers, Claude La Charité, Christian Veilleux et Tristan Vigliano (dir.), Rabelais et l’hybridité des récits rabelaisiens, Genève, Droz, coll. « Études rabelaisiennes », t. LVI, 2017, p. 67-75.
  • « L’édition princeps de Pantagruel (1532) de Rabelais et les Enfers d’Épistémon pavés d’ ‘anciens’ nouveaux romans publiés chez Claude Nourry », Réforme Humanisme Renaissance, 42e année, nos 82-83 (actes de la journée d’étude Lyon et les nouveaux romans à la Renaissance), p. 45-64, novembre 2016.
  • « La bibliothèque hippocratique de Rabelais dans Gargantua, l’Almanach de 1535, le Tiers livre et le Cinquiesme livre », dans Rosanna Gorris-Camos et Alexandre Vanautgaerden (dir.), Les Labyrinthes de l’esprit. Collections et bibliothèques à la Renaissance, Genève, Droz, 2015, p. 45-74.
  • « Formes et modalités de la preuve dans les traités de rhétorique vernaculaires de la Renaissance », dans Jean-Pierre Schandeler et Nathalie Vienne-Guérin (dir.), Les usages de la preuve d’Henri Estienne à Jeremy Bentham, Paris, Hermann, « Collections de la République des Lettres », 2014, p. 311-328.
  • « L’édition lyonnaise de 1539 des Apophtegmes dans l’ancienne bibliothèque du Collège Sainte-Marie et la fortune éditoriale de cette œuvre d’Érasme chez Sébastien Gryphe », dans Brenda Dunn-Lardeau (dir.), Ouvrages phares de la Réforme et de la Contre-Réforme dans les collections montréalaises, Québec, Presses de l’Université du Québec, 2014, p. 123-140.
  • « “De l’orage civil forcenant par la guerre” : les météores dans la poésie scientifique de Jean-Antoine de Baïf et d’Isaac Habert », dans Anouchka Vasak et Thierry Belleguic (dir.), Ordre et désordre du monde. Enquête sur les météores de la Renaissance à l’âge moderne, Paris, Hermann, coll. « MétéoS Débats », 2013, p. 117-134.
  • « Jacques Davy Du Perron “convertisseur” et la réception de Calvin », dans Franco Giacone (dir.), Calvin insolite, Paris, Classiques Garnier, 2012, p. 301-315.
  • « Les traductions latines de la harangue de Henri III aux États Généraux de 1576 », dans Renée-Claude Breitenstein et Tristan Vigliano (dir.), Le Français préclassique (Lyon), n14 (Le choix de la langue dans la construction des publics en France à la Renaissance), 2012, p. 187-198.
  • « Rabelais’s Lost Stratagemata (ca 1539): A Commentary on Frontinus ? », dans Judith Rice Henderson (dir.), The Unfolding of Words. Commentary in the Age of Erasmus, Toronto, University of Toronto Press, 2012, p. 167-187.
  • « Rabelais lecteur d’Hippocrate dans le Quart livre », dans Franco Giacone (dir.), Langue et sens du Quart livre, Paris, Classiques Garnier, coll. « Les mondes de Rabelais », no 1, 2012, p. 233-268.
  • « Introduction », dans Claude La Charité et Roxanne Roy (dir.), Femmes, rhétorique et éloquence sous l’Ancien Régime, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, coll. « L’école du genre », no 7, 2012, p. 7-12.
  • « Les femmes et la théorie épistolaire à la Renaissance », dans Claude La Charité et Roxanne Roy (dir.), Femmes, rhétorique et éloquence sous l’Ancien Régime, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, coll. « L’école du genre », no 7, 2012, p. 63-74.
  • « Jean de Sponde poète de l’“heureuse inconstance”. Premier recueil de diverses poesies (1604) de Raphaël du Petit Val », dans Véronique Duché, Sabine Lardon et Guylaine Pineau (dir.), Jean de Sponde (1557-1595). Un humaniste dans la tourmente, Paris, Classiques Garnier, 2012, p. 317-335.
  • « Du masque au dévoilement : le mythe d’Agnodice comme légitimation de l’écriture féminine, de Catherine Des Roches (1578) à Gabriel-Henri Gaillard (1748) », dans Andrea Oberhuber et Jean-Philippe Beaulieu (dir.), Jeu de masques. Les femmes et le travestissement textuel (1500-1940), Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, coll. « L’école du genre », no 6, 2011, p. 23-35.
  • « La disputation par signes et la “philochirosophie” », dans Jean Céard et de Marie-Luce Demonet (dir.) avec la collaboration de Stéphan Geonget, Rabelais la question du sens, Rabelais et la question du sens, Genève, Éditions Droz, coll. « Études rabelaisiennes », 2011, p. 15-36.
  • « Rabelais en Huronie : les paroles gelées, dégelées, regelées », dans Guy Poirier, Marie-Christine Gomez-Géraud et François Paré (dir.), De l’Orient à la Huronie. Écritures missionnaires et littérature d’édification aux XVIe et XVIIe siècles, Québec, Presses de l’Université Laval, 2011, p. 19-29.
  • « Menaud maître-draveur (1937) de Félix-Antoine Savard : archéologie de la figure du nomade enraciné », Caractère, no 1, automne 2010, p. 16-21.
  • « Du Bartas comme modèle stylistique dans The Arcadian Rhetorike (1588) d’Abraham Fraunce », dans Julien Goeury et Pierre Martin (dir.), Albineana (Niort), no 22 (« Une volée de poètes ». D’Aubigné et la génération poétique des années 1570-1610), 2010, p. 143-157.
  • « Le voyage en France de Joseph-Charles Taché en 1855 ou “le silence des souvenirs de l’histoire” », dans Marie-Pierre Luneau, Jean-Dominique Mellot, Sophie Montreuil et Josée Vincent (dir.), Passeurs d’histoire(s) : figures des relations France-Québec en histoire du livre, Québec, Presses de l’Université Laval, 2010, p. 137-151.
  • « Antonine Maillet et Rabelais : contexte, originalité et fortune de sa thèse Rabelais et les traditions populaires en Acadie (1971) », dans Marie-Linda Lord (dir.), Lire Antonine Maillet à travers le temps et l’espace, Moncton, Institut d’études acadiennes, coll. « Pascal Poirier », 2010, p. 35-48.
  • « L’histoire tragique de Rosset comme héritière du refus du romanesque de Don Quichotte », dans Emilia Inés Deffis et Javier Vargas de Luna (dir.), Avez-vous lu Cervantès ? Don Quichotte et la fiction en Europe (XVIIe-XVIIIe siècles), Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Cahiers du CIERL », no 8, 2009, p. 91-104.
  • « Rabelais et la catégorie stylistique du ῥυπαρός », dans Franco Giacone (dir.), La Langue de Rabelais. La Langue de Montaigne, Genève, Droz, 2009, p. 145-154.
  • « Les anciennes et les modernes, de Henri Corneille Agrippa à Marguerite de Valois », dans Jean-Claude Arnould et Sylvie Steinberg (dir.), Les femmes et l’écriture de l’histoire (1400-1800), Rouen, Publications des Universités de Rouen et du Havre, 2008, p. 309-323.
  • « Le Livre des marchans dans la Bibliothèque Saint-Victor », dans Diane Desrosiers et William Kemp (dir.), Littératures (Montréal), no 24/2 (Les Imprimés réformés de Pierre de Vingle [Neuchâtel, 1533-1535]), 2007, p. 13-28.
  • « La Parfaicte amye d’Antoine Héroët au service de “La Messagere d’amour” de Marie de Romieu », dans André Gendre et Loris Petris (dir.), Par élévation d’esprit. Antoine Héroët, le poète, le prélat et son temps, Paris, Honoré Champion, 2007, p. 335-353.
  • « La réception du De institutione feminæ christianæ (1523) de Vivès dans la France du XVIe siècle : Pierre de Changy et Antoine Tiron », dans Perinne Galand-Hallyn, Antonio Iurilli, Craig Kallendorf, Joaquin Pascual Barea, George Hugo Tucker et Hermann Wiegan (dir.), Acta conventus neo-latini Bonnensis, Tempe (Arizona), Arizona Medieval and Renaissance Studies, 2006, p. 439-448.
  • « Par delà le Canzoniere, le pétrarquisme et les Triomphes de Pétrarque dans la France du XVIe siècle », dans Mariapia Lamberti (dir.), Petrarqua y il petrarquismo in Europa y America, Mexico, Facultad de Filosofia y Letras, Universidad Nacional Autónoma de México, 2006, p. 361-370.
  • « De Architectura Orbis et De l’excellence et immortalité de l’ame (ca 1532) d’Amaury Bouchard : l’expression figurée et le lieu de l’antécédent », dans Marie-Luce Demonet (dir.), Les Grands Jours de Rabelais en Poitou, Genève, Droz, coll. « Études rabelaisiennes », 2006, p. 133-143.
  • « La prosopopée chez Rabelais », dans Annie Cloutier, Catherine Dubeau et Pierre-Marc Gendron (dir.), Savoirs et fins de la représentation sous l’Ancien Régime, Québec, Presses de l’Université Laval, coll. « Cahiers du CIÉRL », no 1, 2005, p. 9-19.
  • « Marie de Cotteblanche, traductrice de Pierre Messie, ou l’espagnol en filigrane de l’italien », dans Jean-Philippe Beaulieu (dir.), D’une écriture à l’autre : Les Femmes et la traduction sous l’Ancien Régime, Ottawa, Presses de l’Université d’Ottawa, coll. « Regards sur la traduction », 2004, p. 211-231.
  • « “Inter pastorem et impostorem” : l’augustinisme rhétorique et le Cymbalum Mundi (1537) », dans Franco Giacone (dir.), Le Cymbalum Mundi, Genève, Droz, 2003, p. 489-500.
  • « La décade féminine de Marie de Romieu », dans Isabelle Brouard-Arends (dir.), Lectrices d’Ancien Régime, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2003, p. 317-330.
  • « Panurge est-il “thalamite” ou thélémite? Le style de “petit riparographe” : l’apologue sans morale de l’âne et du roussin », dans Franco Giacone (dir.), Rabelais le Cinquiesme livre, Genève, Droz, coll. « Études rabelaisiennes », 2001, p. 455-466.
  • « Le problème du genre dans les Comptes amoureux (ca 1530) de Jeanne Flore : l’ambivalence du terme “compte” », dans Vincent Engel et de Michel Guissard (dir.), La Nouvelle de langue française aux frontières des autres genres, du Moyen Âge à nos jours, Louvain-la-Neuve, Academia Bruylant, 2001, p. 49-61. (repris dans Actualité de Jeanne Flore)
  • « Le Stile et Maniere de composer, dicter et escrire toutes sortes d’Epistres, ou lettres missives (1553) : de la dispositio tripartite de Pierre Fabri au poulpe épistolaire d’Érasme », dans Catherine Magnien (dir.), L’Épistolaire au XVIe siècle, Paris, Éditions Rue d’Ulm, 2001, p. 17-32.
  • « L’Instruction pour les jeunes dames (1572) de Marie de Romieu : la femme machiavélienne comme contre-modèle de la femme chrétienne et de la donna di palazzo », dans Frank Greiner et Jean-Claude Ternaux (dir.), Franco-Italica (Alessandria, Italie), no 15/16, 1999, p. 65-85.

Œuvres de création et essai (3)

  • « Rabelais et l’art de péter honnêtement en société », Cahiers littéraires Contre-jour (Montréal), no 16, automne 2008, p. 111-123.
  • « Les limbes », Cahiers littéraires Contre-jour (Montréal), no 14, hiver 2007/2008, p. 45-50.
  • « Le Ballerin », dans Stephan Hardy (dir.), Nouvel homme, Saint-Boniface (Manitoba), Éditions des Plaines, 2003, p. 47-63.

Comptes rendus (16)

  •  Compte rendu de Nathalie Dauvois et Jean Vignes (dir.), En relisant le Quart livre de Rabelais, Cahiers Textuel, no 35, 2012, 136 p. », L’Année rabelaisienne (Paris), no 1, 2017, p. 452-460.
  • « Compte rendu de Catherine Ferland et Dave Corriveau, La Corriveau. De l’histoire à la légende, Québec, Septentrion, 2014 », Revue d’histoire de l’Amérique française (Montréal), vol. 67, no 3-4, 2014, p. 442-444.
  • « L’homme qui sait si bien détester le golf » (compte rendu de L’homme qui détestait le golf de Sylvain Meunier), Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIV, no 2, novembre-décembre 2008, cahier Champ libre, p. 2.
  • « Review of Letter-Writing Manuals and Instruction from Antiquity to the Present. Historical and Bibliographic Studies », Rhetorical Review (Copenhague), vol. 6, no 2, 2008, p. 18-23
  • « Guerre aux démolisseurs! Éloge du patrimoine bâti de Rimouski-Neigette », compte rendu de Reflets d’une région. Rimouski-Neigette sous la direction de Danielle Dufresne, Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIII, no 4, janvier-février 2008, cahier spécial Culture, p. 4.
  • « Bulle financière et bulbe spéculatif », compte rendu de Semper Augustus d’Olivier Bleys, Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIII, no 4, janvier-février 2008, cahier spécial Culture, p. 2.
  • « Compte rendu de l’édition des Mémoires et Discours de Marguerite de Valois par Éliane Viennot », Dalhousie French Studies (Halifax), no 79, été 2007, p. 144-145.
  • « Mawy Bouchard, Avant le roman. L’allégorie et l’émergence de la narration française au 16e siècle », Renaissance Quarterly (New York), vol. LX, no 1, printemps 2007, p. 204-205.
  • « L’art épistolaire dans l’Europe de la Renaissance. Compte rendu d’El arte epistolar en el Renacimiento europeo 1400-1600 de Pedro Martín Baños », Spirale (Montréal), no 203, juillet-août 2005, p. 15-16.
  • « Compte rendu de Lire au Québec au XIXe siècle sous la direction de Yvan Lamonde et de Sophie Montreuil », Revue d’histoire de l’Amérique française (Montréal), vol. 58, no 1, été 2004, p. 120-124.
  • « Une fiction haletante : Proust épistolier de Martin Robitaille », Spirale (Montréal), no 197, juillet-août 2004, p. 33-34.
  • « La Rome antique est née au XVe siècle : le De varietate fortunæ du Pogge », compte rendu de l’édition des Ruines de Rome, Paris, Les Belles Lettres, 1994, Spirale (Montréal), no 173, juillet-août 2000, p. 10.
  • « Rabelais “fay ce que vouldras” : la loi, la lettre et l’esprit », compte rendu de Thierry Pech, Rabelais. Fais ce que voudras, Paris, Michalon, 1998, Spirale (Montréal), no 169, novembre-décembre 1999, p. 31.
  • « Compte rendu du CD-Rom Rabelais Œuvres romanesques (Les cinq livres de Pantagruel) », Renaissance et Réforme / Renaissance and Reformation (Toronto), vol. XXIII, no 4, automne 1999, p. 79-80.
  • « Rabelais, une anthropologie humaniste des passions ou lorsque le vin réconcilie Dieu avec l’homme des passions », compte rendu d’Emmanuel Naya, Rabelais, une anthropologie humanistes des passions, Paris, Presses universitaires de France, 1999, Spirale (Montréal), no 166, mai-juin 1999, p. 6.
  • « Compte rendu de l’édition critique des Dialogues et Devis des Damoiselles (1581) de François d’Amboise par Daniela Costa », Renaissance et Réforme / Renaissance and Reformation (Toronto), vol. XXII, no 4, automne 1998, p. 89-90.

Publications non scientifiques (50)

  • « Louis-Édouard Bois et le roman de l’ermite : écrivain perdu par l’ambition », Le Mouton NOIR, vol. XXII, no 4, mars-avril 2017, p. 8.
  • « Le patrimoine imprimé du Québec. Une archéologie du livre, de la lecture et de l’imaginaire », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. 21, no 6, juillet-août 2016, p. 5.
  • « Rivière-du-Loup dans les Chroniques d’Arthur Buies. “Le nom moderne de Fraserville remplacera définitivement l’ancien” », Le Louperivois (Rivière-du-Loup), bulletin de la Société d’histoire et de généalogie de Rivière-du-Loup, vol. 28, no 2, été 2016, p. 6-9.
  • « Les Mémoires de Philippe Aubert de Gaspé, suite et fin des Anciens Canadiens », Le Javelier (La Pocatière), revue de la Fondation Héritage Côte-du-Sud, vol. XXXII, no 1, février 2016, p. 13-17.
  • « L’invention de la littérature québécoise (18) : Charles Guay, premier historien de Rimouski », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIX, no 3, janvier-février 2014, p. 12.
  • Avec Julien Goyette, « L’interculturalisme ou la constante recherche de l’équilibre. À propos d’une conférence de Gérard Bouchard », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIX, no 2, novembre-décembre 2013, p. 3.
  • « Toussaint Cartier, l’ermite de l’île Saint-Barnabé (13) : Joseph-Charles Taché et l’homme de foi soucieux de “faire son salut” », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XVIII, no 6, juillet-août 2013, p. 9.
  • Avec Julien Goyette, « L’invention de la littérature québécoise (17) : Philippe Aubert de Gaspé, fils spirituel de Loup-Jaune », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XVIII, no 5, mai-juin 2013, p. 8.
  • « Toussaint Cartier, l’ermite de l’île Saint-Barnabé (12) : Joseph Signay et la légende dorée du solitaire par dévotion », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XVIII, no 4, mars-avril 2013, p. 6.
  • « Rimouski, une ville sous l’influence des livres », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XVIII, no 2, novembre-décembre 2012, cahier Champ libre, p. 2.
  • « L’invention de la littérature québécoise (16) : la guerre de 1812 d’après les Mémoires de Philippe Aubert de Gaspé », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XVIII, no 1, septembre-octobre 2012, cahier Champ libre, p. 6.
  • « Toussaint Cartier, l’ermite de l’île Saint-Barnabé (11) : Frances Brooke et l’exotisme de la vie solitaire », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XVII, no 1, septembre-octobre 2011, cahier Champ libre, p. 4.
  • « Toussaint Cartier, l’ermite de l’île Saint-Barnabé (10) : le témoignage du marquis de Montcalm », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XVI, no 6, juillet-août 2011, cahier Champ libre, p. 7.
  • « Toussaint Cartier, l’ermite de l’île Saint-Barnabé (9) : que nous apprennent les archives? », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XVI, no 5, mai-juin 2011, cahier Champ libre, p. 4.
  • « Toussaint Cartier, l’ermite de l’île Saint-Barnabé (8) : Rimouski, porte d’entrée de l’Amérique française au XVIIIe siècle », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XVI, no 3, janvier-février 2011, p. 7.
  • « Toussaint Cartier, l’ermite de l’île Saint-Barnabé (7) : la tentation janséniste de Georges-François Poulet dit M. Dupont », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XVI, no 2, novembre-décembre 2010, p. 7.
  • « Toussaint Cartier, l’ermite de l’île Saint-Barnabé (6) : qu’est-ce que mange un ermite en hiver ? », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XV, no 6, juillet-août 2010, p. 7.
  • « Toussaint Cartier, l’ermite de l’île Saint-Barnabé (5) : le solitaire était-il analphabète ou “bien instruit” ? », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XV, no 5, mai-juin 2010, p. 7.
  • « Toussaint Cartier, l’ermite de l’île Saint-Barnabé (4) : peut-on vivre seul pendant quarante ans ? », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XV, no 4, mars-avril 2010, p. 9.
  • « Toussaint Cartier, l’ermite de l’île Saint-Barnabé (3) : la légende du veuf, du ténébreux et de l’inconsolé », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XV, no 3, janvier-février 2010, p. 7.
  • « Le Bas-du-Fleuve, berceau de la littérature québécoise », Le Louperivois (Rivière-du-Loup), bulletin de la Société d’histoire et de généalogie de Rivière-du-Loup, vol. 31, no 3, été 2009, p. 11-12. (version intégrale du texte primé par un prix de vulgarisation de l’ACFAS)
  • « Toussaint Cartier, l’ermite de l’île Saint-Barnabé (2) : la vocation singulière d’ermite au siècle des Lumières », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XV, no 2, novembre-décembre 2009, p. 9.
  • « Toussaint Cartier, l’ermite de l’île Saint-Barnabé (1) : la maison du solitaire, petite cabane en bois rond ou grand ermitage ? », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XV, no 1, septembre-octobre 2009, cahier Champ libre, p. 4.
  • « L’invention de la littérature québécoise (15) : Cyprien Tanguay, fondateur du Collège de Rimouski et auteur du “livre d’or du Canada” », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIV, no 6, juillet-août 2009, p. 11.
  • « Le Bas-du-Fleuve, berceau de la littérature québécoise », Découvrir. La revue de la recherche de l’ACFAS (Montréal), vol. XXX, no 3, mai-juin 2009, p. 37. (version abrégée du texte primé par un prix de vulgarisation de l’ACFAS)
  • « Le Bas-du-Fleuve, berceau de la littérature québécoise », L’Estuaire (Rimouski), no 69, juin 2009, p. 27-28. (version intégrale du texte primé par un prix de vulgarisation de l’ACFAS)
  • « L’invention de la littérature québécoise (14) : Le Bas-du-Fleuve, berceau de la littérature québécoise », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIV, no 5, mai-juin 2009, p. 9. (version intégrale du texte primé par un prix de vulgarisation de l’ACFAS)
  • « Bas-Saint-Laurent. Le berceau de la littérature québécoise », Le Soleil (Québec), 113e année, lundi 16 février 2009, no 49, p. 16. (version abrégée du texte primé par un prix de vulgarisation de l’ACFAS)
  • « L’invention de la littérature québécoise (13) : Quand Charles-François Painchaud, pauvre inconnu, écrivait à Chateaubriand… », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIV, no 3, janvier-février 2009, p. 9.
  • « L’invention de la littérature québécoise (12) : Adolphe Marsais, marchand de vin et versificateur en série », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIV, no 2, novembre-décembre 2008, p. 11.
  • « Le manoir seigneurial de Philippe Aubert de Gaspé renaît de ses cendres », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIV, no 2, novembre-décembre 2008, cahier Champ libre, p. 4.
  • « L’invention de la littérature québécoise (11) : François-Magloire Derome, protonotaire, poète et bibliophile », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIV, n1, septembre-octobre 2008, p. 9.
  • « L’invention de la littérature québécoise (10) : L’Institut littéraire de Rimouski fondé en 1855, un organisme communautaire voué à la diffusion du savoir et de la culture », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIII, nos 7-8, juillet-août 2008, p. 7.
  • « Les lettres de Paris adressées par Joseph-Charles Taché à l’Institut littéraire de Rimouski en 1855 », Mémoires vives, bulletin virtuel de la Commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs, no 25, mai 2008, en ligne :
  • « Les neuf vies de Toussaint Cartier », L’Estuaire généalogique (Rimouski), 27e année, no 106, été 2008, p. 54-55. (reprise d’un texte publié dans Le Mouton NOIR)
  • « L’invention de la littérature québécoise (9) : Arthur Buies, chroniqueur mondain “de gauche” », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIII, no 6, mai-juin 2008, p. 9.
  • « L’invention de la littérature québécoise (8) : Les Mémoires de famille (1869) d’Éliza Anne Baby ou l’apologie d’un mari “vendu aux Anglais” », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIII, no 5, mars-avril 2008, p. 9.
  • « L’invention de la littérature québécoise (7) : La Grand-Tronciade (1866) d’Arthur Cassegrain ou l’épopée burlesque du chemin de fer », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIII, nos 3-4, janvier-février 2008, p. 7.
  • « L’invention de la littérature québécoise (6) : Les neuf vies de Toussaint Cartier », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIII, no 2, novembre-décembre 2007, p. 3. (deuxième prix 2008, catégorie chronique de l’Association des médias écrits communautaires du Québec; republié dans L’Estuaire généalogique)
  • « L’invention de la littérature québécoise (5) : Henri Raymond Casgrain, l’abbé qui voulait être pape », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XIII, no 1, septembre-octobre 2007, p. 7.
  • « L’invention de la littérature québécoise (4) : De L’Influence d’un livre ou la dynastie Aubert de Gaspé, écrivains de fils en père », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XII, no 7, juillet-août 2007, p. 7.
  • « L’invention de la littérature québécoise (3) : Louis Fréchette, poète national », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XII, no 6, mai-juin 2007, cahier Champ libre, p. 2.
  • « L’invention de la littérature québécoise (2) : Philippe Aubert de Gaspé, autoportrait de l’auteur en seigneur », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XII, no 5, mars 2007, p. 7.
  • « L’invention de la littérature québécoise (1) : Joseph-Charles Taché, l’Iroquois », Le Mouton NOIR (Rimouski), vol. XII, nos 3-4, décembre 2006 – janvier 2007, p. 4
  • « Le Da Vinci Code décrypté par l’histoire littéraire : entre réalisme, esthétique, graal, lectorat américain et évhérisme », texte de la conférence prononcée lors de la table ronde organisée par l’Institut de pastorale de Rimouski le 11 juin 2006, en ligne : http :// www.dioceserimouski.com/ecol/pdf/davincicode.pdf.
  • « Le français d’ici, langue de Rabelais », Le Devoir (Montréal), 29 janvier 2004, p. A7.
  • « Radio-Canada, la culture et l’éducation », texte collectif, Le Devoir (Montréal), 8 octobre 2002, p. A7.
  • « La réforme du curriculum ? », Le Devoir (Montréal), 1e mars 2001, p. A8.
  • « L’éducation, parent pauvre dans l’opinion publique », Le Devoir (Montréal), 1e septembre 1999, p. A6.
  • « La Cornucopie de la culture française », Revue politique et parlementaire (Paris), 101e année, n999, mars-avril 1999, p. 79-82. (texte primé par le Prix Richelieu du discours politique, France)