Océanographie

  • Une recherche menée par des chercheurs de l’UQAR-ISMER a permis d’établir que l’estuaire profond est dix fois moins turbulent que ce que croyait la communauté océanographique. Publiée dans le Journal of Geophysical Research, cette étude apporte un son de cloche différent à la compréhension de la distribution profonde de l’oxygène dissous – un élément essentiel à la vie marine.

  • Trois étudiants de l'UQAR-ISMER, Marie-France Lavoie, François Turcotte et Sahar Mejri, ont eu la chance de participer à un congrès international qui se déroulait à Las Palmas de Gran Canaria, en Espagne, du 3 au 7 novembre dernier.

  • L’Université du Québec à Rimouski accueillera le 83e Congrès de l’Association francophone pour le savoir – Acfas au printemps 2015. Plus de 3500 congressistes sont attendus à Rimouski lors de ce prestigieux événement scientifique.

  • Mylène Paquette a réussi un rare exploit en traversant à la rame, et en solitaire, l’Atlantique Nord. Un exploit auquel est rattaché un volet de recherche sur cet environnement sonore sous-marin.

  • L’Université du Québec à Rimouski appuie les conclusions du rapport du Conseil des académies canadiennes (CAC) portant sur les enjeux liés aux sciences de la mer pour le Canada et ses régions côtières. À la lumière de cette étude, le financement de la recherche en sciences de la mer doit être rehaussé.

  • Spécialiste en télédétection, le professeur en océanographie physique Martin Montes travaille sur un projet de recherche novateur sur l’utilisation des drones, ces petits appareils volants téléguidés, dans la recherche en océanographie. Une recherche qui est réalisée avec des collègues de l’Université polytechnique de Catalogne, à Barcelone.

  • Une météorite serait à l’origine de la formation du cratère du Corossol, un cratère de 4 kilomètres situé à plus de 40 mètres de profondeur au large de la Ville de Sept-Îles, selon les recherches d’une équipe de scientifiques dont fait partie le professeur en géologie marine Guillaume St-Onge, de l’UQAR-ISMER.

  • Les algues de l’estuaire du Saint-Laurent présentent un fort potentiel antioxydant et antibactérien pour l’industrie alimentaire selon Catherine Boisvert, étudiante à la maîtrise en océanographie à l’UQAR.

  • Le directeur de l’ISMER, Serge Demers, préside la conférence Ocean Innovation qui se déroule à Rimouski jusqu’à mercredi. Des scientifiques du Canada, des États-Unis, de l’Amérique du Sud et de plusieurs pays d’Europe participent à cet événement qui est le plus important au pays dans le domaine des océans.

  • La réputée revue Science vient de publier un article du professeur d’océanographie Bjørn Sundby sur le rôle crucial d’une forme de manganèse négligée, mais pourtant abondante, dans les milieux aquatiques dans le cadre d’une étude sur les sédiments de l’estuaire du Saint-Laurent.

  • À la découverte de l’océanographie !

    L’Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) organise une  rencontre de promotion de l’océanographie, le mercredi 2 octobre de 11 h 30 à 14 h. Une excellente occasion pour mieux connaître les quatre champs d’expertise de ce domaine d’étude phare de l’UQAR.

  • L’Université du Québec à Rimouski vient de signer une entente avec le Ministère de la Science, de la Technologie et de l’Innovation productive de l’Argentine, la Province du Chubut et le Conseil national de recherches scientifiques et techniques (CONICET), afin de réaliser une recherche océanographique d’envergure en Argentine.

  • L’UQAR vient de signer une entente de partenariat avec l’Université Huzhou. Un accord qui permettra de favoriser les collaborations en recherche et les échanges de professeurs et d’étudiants avec cet établissement universitaire chinois.

  • L’Observatoire global du Saint-Laurent vient de lancer une nouvelle carte interactive intégrant des informations à caractère patrimonial sur le Fleuve Saint-Laurent.

  • Étudiante au doctorat en océanographie, Wahiba Ait Youcef est lauréate du concours Étudiants-chercheurs étoiles du Fonds Nature et technologies dans la catégorie Nature et technologies pour sa publication traitant de l’hypoxie dans la revue Fisheries Oceanography.

  • Le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en géologie marine, le professeur Guillaume St-Onge, participe du 29 mai au 29 juillet à une mission scientifique internationale dans le golfe de l’Alaska.

  • Neuf étudiants de l’UQAR campus de Rimouski ont obtenu une bourse du Programme de formation en aquaculture continentale et marine sur un total de 23 récipiendaires pour l’année 2013-2014.

  • L’Université du Québec à Rimouski est heureuse de s’associer cette année encore au 24 heures de science. Plusieurs activités de vulgarisation scientifique ont été préparées par la communauté universitaire pour cette 8e édition qui se déroule les 10 et 11 mai.

  • Une cinquantaine de professeurs, de chargés de cours et d’étudiants représentent l’UQAR au 81e Congrès de l’ACFAS, qui se déroule du 6 au 10 mai à l’Université Laval et dans divers lieux de la Ville de Québec. Près de 6000 congressistes provenant d’une quarantaine de pays y prennent part.

  • Lancé à l’automne 2010, le baccalauréat en chimie de l’environnement et des bioressources ravit ses étudiants par la qualité des cours et les liens étroits entretenus entre les cohortes de futurs chimistes, mais également par la relation d’égal à égal que vouent les professeurs envers leurs étudiants.