Administration

  • Le réseau de l’Université du Québec vient de décerner son Prix d’excellence en enseignement, volet Réalisation, aux professeurs en sciences de la gestion Rachid Ghilal et Harold Heppell ainsi qu’au chargé de cours Alain Côté. Une distinction qui reconnaît l’originalité et la pertinence de leur approche pédagogique qui marie la technologie et la formation expérientielle des étudiantes et des étudiants en administration.

  • Autrefois policier, il choisit rapidement de se tourner vers un domaine qui le passionne : la gestion. Favoriser le développement d’une synergie entre les acteurs sociaux et économiques afin d’assurer une vitalité économique à nos régions, voilà le mandat que s’est donné le diplômé en administration (2002), Denis Lévesque.

  • Trois équipes de l’Université du Québec à Rimouski ont obtenu le financement de projets de recherche en partenariat du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) du Canada. Près de 600 000 $ ont été alloués pour des recherches en développement régional, en histoire et en sciences de la gestion.

  • L’UQAR et l’Institut québécois de la planification financière (IQPF) viennent de signer une entente de partenariat visant à favoriser la formation de planificatrices et de planificateurs financiers. Des bourses seront attribuées pour faciliter les inscriptions à l’examen de l’IQPF qui est nécessaire pour devenir planificateur financier.

  • La Fondation de l’UQAR vient de procéder à la remise de 70 000 $ en bourses à des finissantes et des finissants de l’UQAR grâce à la générosité du diplômé Bernard Pouliot.  L’octroi de ces 35 bourses de 2000 $ chacune s’est fait par le biais d’un tirage au sort parmi les finissantes et finissants du trimestre d’hiver.

  • Le développement des compétences du personnel permet aux entreprises et aux organisations d’avoir des pratiques innovantes et d’améliorer leur productivité. Or, la rareté de la main-d’œuvre et le manque de temps constituent les deux principaux obstacles qui freinent la bonification de la formation des employées et des employés, selon une recherche de la professeure en sciences de la gestion Andrée-Anne Deschênes.

  • Cette année, le campus de Lévis a eu l’honneur de recevoir la plus grande compétition universitaire de résolution de cas en finance et en comptabilité au Canada : l’Omnium financier. Les représentantes et les représentants se sont illustrés en montant trois fois sur le podium.

  • La présentation des prévisions économiques est un événement annuel sous forme de diner-conférence avec les économistes les plus influents de la région de Québec. Diplômée au baccalauréat en administration, Jolyane Dagnault Breton s’y est démarquée de belle façon en remportant la deuxième place au concours qui consiste à estimer différents aspects économiques un an en avance.

  • Originaire de Saint-Charles-de-Bellechasse, Elsa Turgeon est finissante au baccalauréat en administration, concentration en gestion des technologies des affaires. Un parcours de trois ans qui lui a permis de vivre de nombreuses expériences professionnelles enrichissantes.

  • Les Jeux du Commerce qui ont lieu du 3 au 6 janvier à HEC Montréal ont permis à l’UQAR de se démarquer dans de nombreuses catégories et de monter sept fois sur le podium. 

  • Les professeurs en sciences de la gestion Berthe Lambert et Richard-Marc Lacasse ont récemment pris part à la 7e Conférence internationale sur la finance entrepreneuriale présentée à Agadir, au Maroc, lors de laquelle ils ont présenté leurs plus récents travaux sur l’impact des robots conseillers financiers sur l’écosystème de la gestion du patrimoine et de l’assurance.

  • L’UQAR a décroché deux prix lors du dernier Symposium GRH présenté à l’Université Laval. Il s’agit d’un retour en force, car l’Université n’avait pas participé à cette compétition relevée depuis 2016.

  • Les étudiantes et les étudiants au baccalauréat en administration du campus de Rimouski ont récemment eu le privilège d’entendre, dans le cadre du cours « Lean management et amélioration continue » de Denis Rheault, une conférence du chef de service de la performance organisationnelle au CISSS du Bas-Saint-Laurent, Richard Perron.

  • Du haut de son édifice moderne de quatre étages, il est facile d’oublier que l’UQAR a connu des débuts modestes à Lévis et que c’est en écoutant la communauté et en répondant aux divers besoins exprimés par la région où elle est implantée qu’elle est devenue l’Université que l’on connaît aujourd’hui. Pour montrer l’ampleur du chemin parcouru, voici le résumé des 40 dernières années, présenté en trois grandes périodes caractérisant la présence de l’UQAR à Lévis, depuis ses débuts en 1979.

  • L’Université du Québec à Rimouski et la Fondation de l’UQAR sont heureuses d’annoncer un important don de 100 000 $ de monsieur Bernard Pouliot. Grâce à cette généreuse contribution, 50 bourses de 2 000 $ seront offertes à des finissantes et des finissants des programmes de baccalauréats, maîtrises et doctorats, allégeant ainsi la pression financière pouvant être ressentie à la fin d’un programme d’études. L’attribution se fera par tirage au sort parmi les étudiantes et les étudiants qui termineront leurs études dans la prochaine année.

  • L’UQAR accueille plus de 450 étudiantes et étudiants étrangers chaque année. Au fil des ans, l’Université a développé plusieurs stratégies pour favoriser leur intégration et la réussite de leurs études universitaires. Une approche personnalisée qui distingue l’Université du Québec à Rimouski.

  • Redonner à mon université

    Originaire de Saint-Ulric-de-Matane et ayant rapidement migré à Sept-Îles sur la Côte-Nord avec ses parents dès l’âge de 3 ans où il y fera plus tard un DEC en aéronautique, le diplômé en administration de l’UQAR, Martin Desrosiers, est aujourd’hui une personnalité bien en vue à Rimouski à titre de directeur général de la Caisse Desjardins de Rimouski. Rencontre avec un fier diplômé très impliqué dans son milieu qui a également choisi de donner de son temps à l’UQAR.

  • Le vieillissement de la population a d’importantes conséquences sur le marché du travail. Si cette réalité influence directement la disponibilité de la main-d’œuvre, elle touche aussi à un autre enjeu majeur, celui de la rétention du personnel qui agit comme proche aidant. Une question qui interpelle comme jamais les employeurs dans la gestion de leurs ressources humaines.

  • L’édition 2019 de la conférence FinteQc qui se tiendra les 5 et 6 juin au campus de Lévis de l’UQAR offre un programme intensif de deux jours comprenant conférences, panels, séances de recherches scientifiques et atelier. L'expérience client, la collaboration banque-Fintech, l'impact de l’intelligence artificielle sur la finance, l’open banking sont quelques-uns des sujets à l’honneur cette année.

  • Afin de répondre à l’augmentation des besoins de prévention en matière de santé physique et de santé mentale des milieux de travail, l’UQAR offrira dès l’automne à Rimouski et à Lévis un tout nouveau certificat en santé et sécurité au travail afin de former des professionnels capables d’identifier, d’évaluer, de prévenir et de gérer les différents risques pour la santé et la sécurité en milieu de travail. Dans une perspective de prévention, le certificat préconise une approche de collaboration avec les autres intervenants en milieu de travail pour des actions efficaces en santé et sécurité du travail.