Michaël Corriveau-Côté a toujours su que l’informatique allait occuper une grande place dans sa vie. C’est à l’UQAR que ce diplômé au baccalauréat en informatique originaire de Lévis a pu vivre sa passion tout en poursuivant sa carrière.

Après son DEC en informatique (profil industriel),  M. Corriveau-Côté a entrepris un baccalauréat en informatique dans une autre université. Cependant, dès le premier trimestre, il ne se sentait pas à sa place. Après plusieurs expériences de travail et revirements de situations, il complète un AEC en robotique au Cégep de Lévis-Lauzon. C’est durant cet AEC qu’il se trouve un travail chez Teknion. « J’ai toujours eu comme objectif de réussir un baccalauréat. J’ai donc participé aux portes ouvertes de l’UQAR campus de Lévis où j’ai rencontré le professeur Mehdi Adda qui a pris le temps de m’expliquer les avantages d’entamer mes études universitaires à temps partiel. Mon gestionnaire chez Teknion a été d’un grand soutien en faisant preuve de flexibilité et en finançant mes études. Je n’avais aucune raison de refuser ce défi ! », explique le diplômé.

Ce domaine d’études vous intéresse ? Inscrivez-vous aux Portes ouvertes virtuelles du campus de Lévis de l’UQAR ce mercredi 4 novembre de 19 h à 20 h.

https://futursetudiants.uqar.ca/portes-ouvertes/

Michaël Corriveau-Côté se décrit comme une personne perfectionniste et professionnelle qui adore construire une application ou répondre à un besoin rapidement et efficacement. Il sentait qu’il avait besoin de plus d’outils pour prendre les meilleures décisions possibles dans ses projets professionnels. « J’ai choisi l’UQAR pour acquérir ces outils pour la proximité, non seulement de ma résidence, mais aussi du personnel. Je m’y sentais à ma place. En plus, ma conjointe a fait son baccalauréat en administration à l’UQAR et elle ne tarissait pas d’éloges au sujet de cette université », mentionne M. Corriveau-Côté.

La flexibilité de l’UQAR est donc son point fort, selon Michaël Corriveau-Côté. La possibilité de s’impliquer facilement est également un atout. En effet, il a fait partie du comité modulaire pour le module d’informatique. « J’ai par ailleurs apprécie énormément mon programme. L’alternance entre les cours et les stages permet d’acquérir de bonnes compétences dans mon domaine. Lors de mes stages, j’ai participé à des projets d’envergure chez Teknion. C’est vraiment l’opportunité d’appliquer rapidement la théorie à la pratique qui fait la beauté de ce programme! », explique l’informaticien.

Michaël Corriveau-Côté a plusieurs projets pour l’avenir. Étant nouvellement père d’un petit garçon, il est certain qu’il souhaite accorder du temps à sa famille. Il poursuit également son travail à temps plein chez Teknion Roy & Breton, où il a de nombreux projets à réaliser. Au plan scolaire, il aimerait profiter de la flexibilité de l’UQAR pour se lancer dans la maîtrise en informatique et ainsi développer encore davantage ces compétences dans ce domaine.