Sociétés, territoires et développement

Sociétés, territoires et développement

Étudier en développement social, régional et territorial à l’UQAR

Baccalauréat en développement social

Le baccalauréat en développement social de l’UQAR propose une formation multidisciplinaire qui allie des enseignements théoriques et méthodologiques en sciences humaines et sociales à des cours, des ateliers pratiques et des stages qui préparent à un engagement dans l’action.

Des esprits créatifs et rigoureux sont en demande pour affronter les défis que rencontrent les groupes de citoyens, les organismes publics et privés et les gouvernements qui oeuvrent au développement des collectivités et à l’épanouissement des personnes. Le vieillissement de la population, la mondialisation, les impacts des changements climatiques sur les territoires, l’étalement urbain, les transformations des régions rurales, les mutations de la démocratie, la diversification des formes de vie familiale, l’essor de l’économie du savoir, les inégalités sociales et le pluralisme culturel et des modes de vie sont autant de réalités complexes auxquelles sont confrontés les agents de la recherche et du changement social.

Plan de formation, objectifs et description officielle des cours

Baccalauréat en développement social

Comprendre la vie en société pour mieux agir

Au service du développement social, la recherche et l’analyse des situations sont ouvertes à l’interdisciplinarité. Elles dialoguent avec les aspirations qu’elles éclaircissent, avec les préjugés et les situations déplorables qu’elles critiquent, et avec les projets qu’elles accompagnent. Les théories y sont mobilisées pour comprendre les phénomènes collectifs qui nous intéressent ou nous préoccupent.

La méthode scientifique y systématise l’observation et l’interprétation neutres qui procurent des savoirs fiables pour guider l’action. Prendre un recul historique ou philosophique est aussi de mise pour éclaircir les enjeux du présent, la signification des événements et les implications des changements en cours. La conception et la mise en oeuvre des projets de développement social et l’apprentissage de la mobilisation des acteurs peuvent en outre être facilités par les cours de gestion de projet, d’éthique de l’intervention, d’intégrations des pratiques du développement social et une expérience de stagiaire.

L’étudiant peut aussi choisir des cours optionnels en communication, en psychosociologie, en administration, en histoire ou sur des questions sociales qui l’intéressent davantage.

L'interdisciplinarité et l'action collective s'apprennent sur le terrain, par la pratique

Les formules pédagogiques de cette formation sont fondées sur deux principes : que l’analyse de situations réelles est le meilleur moyen de progresser dans l’intégration des acquis de différentes disciplines, que la relève gagne à fréquenter des professionnels du développement social qui peuvent l’inspirer, la sensibiliser aux exigences de la pratique et l’intéresser à des occasions d’engagement.

Dès leur deuxième trimestre, les étudiants profitent de rencontres, d’activités et de sorties de terrain les introduisant à un vaste éventail d’avenues possibles.

Régime d'études

Le baccalauréat en développement social est offert à temps complet et à temps partiel. Pour les étudiants non canadiens, il est offert à temps complet seulement.

Campus

Le baccalauréat en développement social est offert au campus de Rimouski seulement.

Reconnaissance des acquis

Les détenteurs de certains diplômes d'études collégiales (DEC) techniques peuvent se voir reconnaître quelques cours, selon la qualité de leur dossier scolaire. Consultez les passerelles de reconnaissance des acquis avec le secteur technique au collégial.

Admission

Le baccalauréat en développement social est ouvert à l'admission aux trimestres d'automne et d'hiver. Ce programme n'est pas contingenté. Consultez les conditions d'admission.

Poursuite des études aux cycles supérieurs à l'UQAR

Les diplômés du baccalauréat en développement social ont accès à la maîtrise en développement régional et au DESS en développement régional et territorial, selon les conditions d'admission.

Ils ont aussi accès aux programmes de cycles supérieurs dans les domaines suivants :

Certificat en développement des communautés rurales

Le certificat en développement des communautés rurales s'adresse aux intervenantes et aux intervenants des communautés rurales oeuvrant dans différents organismes tels que: municipalités, UPA, SADC, CLSC, etc.

Ce programme vise à rendre l'intervenant plus conscient et habile dans ses pratiques de développement rural. Il doit développer ses connaissances des facteurs explicatifs et des perspectives de développement des communautés rurales. Il doit aussi perfectionner ses capacités d'analyse et d'intervention afin de mieux être un acteur actif du développement rural pour sa région et sa communauté.

Plan de formation, objectifs et description officielle des cours

Certificat en développement des communautés rurales

Intégration du certificat dans un programme de baccalauréat

Le certificat en développement des communautés rurales peut être associé à une majeure dans une autre discipline pour former un programme de baccalauréat avec majeure et mineure.

Ce certificat peut également être associé à deux autres programmes de certificat pour former un programme de baccalauréat par cumul.

Régime d'études et admission

Le certificat en développement des communautés rurales est offert sur demande de cohortes complètes. Il peut être offert un peu partout dans l'Est-du-Québec, la Côte-Nord et dans Chaudière-Appalaches, si la demande le justifie. Communiquez avec le Service de la formation continue.

Consultez les conditions d'admission.

Ce programme n'est pas offert aux étudiants non canadiens.

Programme court de 1er cycle en analyse du développement social

Le programme court de 1er cycle en analyse du développement social constitue un programme d'études complémentaires ou de perfectionnement. Ce programme vise :

  • l'acquisition d'un perfectionnement professionnel à temps partiel;
  • le développement de capacités d'intervention, d'évaluation, de recherche et d'analyse sociologique des dimensions sociales du développement;
  • une meilleure compréhension critique de l'émergence des problèmes sociaux qui affectent notre époque.

Ce programme court introduit au champ d'études et d'intervention du développement social. Il se rattache aux trois principaux volets du baccalauréat en développement social : théorie sociologique du développement social, méthodologie de recherche sociale et analyse des problèmes sociaux.

Ce programme de 15 crédits comprend 4 cours obligatoires et 1 cours optionnel.

Plan de formation, objectifs et description officielle des cours

Programme court de 1er cycle en analyse du développement social

Intégration du programme dans un programme de baccalauréat

Les cours du programme court de 1er cycle en analyse du développement social font partie intégrante du baccalauréat en développement social.

Régime d'études

Le programme court de 1er cycle en analyse du développement social est offert à temps partiel seulement.

Campus

Le programme court de 1er cycle en analyse du développement social est offert au campus de Rimouski. Il peut être offert à temps partiel dans d'autres villes de l'Est-du-Québec, de la Côte-Nord et de Chaudière-Appalaches, à toute cohorte de plus de 25 étudiants qui accepteront de se donner un cheminement commun. Pour la formation hors des campus, communiquez avec le Service de la formation continue.

Admission

Le programme court de 1er cycle en analyse du développement social est ouvert à l'admission aux trimestre d'automne et d'hiver. Ce programme n'est pas contingenté. Consultez les conditions d'admission.

Ce programme n'est pas offert aux étudiants non canadiens.

Programme court de 1er cycle en méthodologie du développement social

Le programme court de 1er cycle en méthodologie du développement social constitue un programme d'études complémentaires ou de perfectionnement.

Ce programme vise :

  • l'acquisition d'un perfectionnement professionnel à temps partiel;
  • le développement de capacités d'intervention, d'évaluation, de recherche et d'analyse sociologique des dimensions sociales du développement;
  • une meilleure compréhension critique de l'émergence des problèmes sociaux qui affectent notre époque.

Ce programme court introduit au champ d'études et d'intervention du développement social. Il se rattache aux trois principaux volets du baccalauréat en développement social : théorie sociologique du développement social, méthodologie de recherche sociale et analyse des problèmes sociaux.

Ce programme de 15 crédits comprend 3 cours obligatoires et 2 cours optionnels.

Plan de formation, objectifs et description officielle des cours

Programme court de 1er cycle en méthodologie du développement social

Intégration du programme dans un programme de baccalauréat

Les cours du programme court de 1er cycle en méthodologie du développement social font partie intégrante du baccalauréat en développement social.

Régime d'études

Le programme court de 1er cycle en méthodologie du développement social est offert à temps partiel seulement.

Campus

Le programme court de 1er cycle en méthodologie du développement social est offert au campus de Rimouski. Il peut être offert à temps partiel dans d'autres villes de l'Est-du-Québec, de la Côte-Nord et de Chaudière-Appalaches, à toute cohorte de plus de 25 étudiants qui accepteront de se donner un cheminement commun. Pour la formation hors des campus, communiquez avec le Service de la formation continue.

Admission

Le programme court de 1er cycle en méthodologie du développement social est ouvert à l'admission aux trimestre d'automne et d'hiver. Ce programme n'est pas contingenté. Consultez les conditions d'admission.

Ce programme n'est pas offert aux étudiants non canadiens.

Programme court de 1er cycle en problèmes sociaux contemporains

Le programme court de 1er cycle en problèmes sociaux contemporains constitue un programme d'études complémentaires ou de perfectionnement.

Ce programme vise :

  • l'acquisition d'un perfectionnement professionnel à temps partiel;
  • le développement de capacités d'intervention, d'évaluation, de recherche et d'analyse sociologique des dimensions sociales du développement;
  • une meilleure compréhension critique de l'émergence des problèmes sociaux qui affectent notre époque.

Ce programme court introduit au champ d'études et d'intervention du développement social. Il se rattache aux trois principaux volets du baccalauréat en développement social : théorie sociologique du développement social, méthodologie de recherche sociale et analyse des problèmes sociaux.

Ce programme de 15 crédits comprend 1 cours obligatoire et 4 cours optionnels.

Plan de formation, objectifs et description officielle des cours

Programme court de 1er cycle en problèmes sociaux contemporains

Intégration du programme dans un programme de baccalauréat

Les cours du programme court de 1er cycle en problèmes sociaux contemporains font partie intégrante du baccalauréat en développement social.

Régime d'études

Le programme court de 1er cycle en problèmes sociaux contemporains est offert à temps partiel seulement.

Campus

Le programme court de 1er cycle en problèmes sociaux contemporains est offert au campus de Rimouski. Il peut être offert à temps partiel dans d'autres villes de l'Est-du-Québec, de la Côte-Nord et de Chaudière-Appalaches, à toute cohorte de plus de 25 étudiants qui accepteront de se donner un cheminement commun. Pour la formation hors des campus, communiquez avec le Service de la formation continue.

Admission

Le programme court de 1er cycle en problèmes sociaux contemporains est ouvert à l'admission aux trimestre d'automne et d'hiver. Ce programme n'est pas contingenté. Consultez les conditions d'admission.

Ce programme n'est pas offert aux étudiants non canadiens.

Programme court de 1er cycle sur le mouvement coopératif et les mutuelles

Ce programme a pour objectif de répondre aux besoins de formation des personnes œuvrant dans le domaine de la coopération et des mutuelles qui n’ont pas eu la possibilité de suivre un cursus universitaire dédié à ce secteur d’activité sociale, économique et culturelle. Il vise dans un premier temps à former les personnes déjà actives dans le mouvement des coopératives et des mutuelles (travailleurs, professionnels, gestionnaires, membres de conseil d’administration), mais aussi la formation d’une relève pour l’occupation des différents emplois et possibilités d’intervention qu’offrent les coopératives.

Plan de formation, objectifs et description officielle des cours

Programme court de 1er cycle sur le mouvement coopératif et les mutuelles

Admission

Consultez les conditions d'admission.

Ce programme n'est pas offert aux étudiants non canadiens.

Maîtrise en développement régional

La maîtrise en développement régional (plan de formation, objectifs et description officielle des cours) est centrée sur l’analyse des problèmes et des défis de développement des régions et des territoires. Cette analyse s’appuie notamment sur des connaissances issues de la sociologie, de la science politique, de la géographie, de la science économique, des sciences de la gestion et de l’histoire. Par l’étude des réalités du Québec et du Canada, mais aussi d’ailleurs dans le monde, le programme vise à mieux comprendre les dynamiques collectives et les processus complexes de développement dans un environnement local et global en changement.

Les dimensions tant économiques que sociales, culturelles, historiques et géographiques du développement régional constituent l’objet du programme. Une attention particulière est accordée aux problèmes de développement des régions périphériques, tant dans les pays industrialisés que dans le Tiers-Monde.

Ce programme forme les analystes susceptibles de clarifier les situations complexes auxquelles font face les intervenants engagés dans l'action sociale, économique et culturelle à diverses échelles territoriales tout en étant en mesure de formuler un diagnostic et des pistes de solution afin d'orienter le changement social.

Faisant appel à l’apport des différentes sciences humaines et sociales, ce programme est à caractère interdisciplinaire. Il est offert à des candidats ayant une formation de premier cycle dans une discipline pertinente pour l’étude du développement régional.

Plan de formation, objectifs et description officielle des cours

Maîtrise en développement régional

Structure du programme

Programme de 45 crédits conduisant à un grade de maîtrise ès arts (M.A.), la maîtrise en développement régional propose deux cheminements, l’un avec stage, l’autre sans stage, conduisant tous deux à la rédaction d’un mémoire. Le premier fait appel aux techniques traditionnelles de recherche en sciences humaines, le deuxième leur associe la recherche-action et l’observation participante effectuées dans le cadre d’un stage.

L’étudiant doit fixer son cheminement pédagogique à la fin de son premier trimestre à la maîtrise. Les objectifs poursuivis par les stagiaires sont tout aussi fondamentaux que ceux poursuivis par les étudiantes et étudiants engagés dans des recherches plus conventionnelles. Le contrat pédagogique élaboré dans ce cas stipule que l’étudiant doit réaliser un mémoire de maîtrise répondant aux mêmes exigences que le mémoire sans stage et évalué selon les mêmes critères.

Comme tous les thèmes alimentant la problématique du développement régional peuvent être abordés, les étudiants ont une vaste latitude dans le choix de leur sujet de mémoire. À titre d’exemples, mentionnons l’analyse des structures productives, le rôle des entreprises coopératives, l’organisation de l’espace, les mutations culturelles, la diffusion des technologies, les aspects juridiques d’aménagement et du développement, l’impact des problèmes environnementaux, etc.

Direction de recherche

Les candidats à la maîtrise en développement régional, n'ont pas à identifier un directeur de recherche avant leur entrée dans le programme. Par contre, les candidats peuvent consulter les différents projets de recherche en cours au Département. Les enjeux sociaux étudiés en développement régional à l'UQAR sont en prise directe avec l'actualité.

Régime d'études

La maîtrise en développement régional est offerte à temps complet et à temps partiel. Pour les étudiants non canadiens, elle est offerte à temps complet seulement.

Comme il s'agit d'une maîtrise avec mémoire, il n'y a pas de nombre minimal de cours à suivre par trimestre. Par contre, l'étudiant bénéficie de 9 sessions pour compléter tout le processus, incluant le dépôt du mémoire, si l'étudiant est inscrit à temps complet. À temps partiel, l'étudiant bénéficie de 15 sessions. Il y a cinq cours obligatoires à suivre à la maîtrise et 3 autres cours à choisir parmi les cours optionnels offerts au fil des sessions.

Si pour une raison ou une autre, l'étudiant est moins disponible pour ses études à une session donnée, il est toujours possible d'obtenir une autorisation d'absence, ce qui ne le pénalisera pas dans le nombre de sessions données pour compléter le programme. Autrement dit, cette mesure permet d'arrêter le compteur pendant chaque session où l'étudiant demande une autorisation d'absence (maximum 24 mois au total au cours d'un programme).

Les cours sont offerts en semaine de jour et de soir.

Campus

La maîtrise en développement régional est offerte au campus de Rimouski.

Admission

La maîtrise en développement régional est ouverte à l'admission aux trimestres d'automne et d'hiver. Ce programme n'est pas contingenté. Consultez les conditions d'admission.

Diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en développement régional et territorial

Le diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en développement régional et territorial (plan de formation, objectifs et description officielle des cours) vise à répondre aux besoins d’acquisition, d’approfondissement des connaissances et de développement d’habiletés en matière de développement régional et territorial : il s’agit de former les analystes susceptibles de comprendre des situations complexes auxquelles font face les intervenants engagés dans l’action sociale, économique et culturelle à diverses échelles territoriales, de formuler un diagnostic et des pistes de solution afin d’orienter le changement.

À cette fin, les étudiants engagés dans le programme du DESS en développement régional et territorial devront se familiariser, au même titre que les étudiants de la maîtrise, avec les principales théories et modèles de développement régional et territorial, particulièrement ceux qui caractérisent les avancées récentes dans ce champ de savoir. Cette formation de base sera complétée par des activités visant à consolider leurs capacités d’intervention sur le terrain. À la fin du cheminement dans ce nouveau programme, l’intégration et l’application des connaissances acquises et des habiletés développées seront assurées dans le cadre d’une nouvelle activité, créée spécifiquement pour ce programme. Cette activité, de type analyse – intervention, devra permettre aux participants de mieux exercer leurs fonctions au sein des institutions et organisations vouées à la promotion du développement territorial.

Tous les candidats doivent suivre les mêmes sept cours obligatoires et choisir trois cours optionnels parmi ceux offerts à l'un ou l'autre trimestre où ils sont inscrits. À la fin, dans le cadre du 10e et dernier cours, l'étudiant doit remettre un rapport final d'analyse et d'intervention sur le sujet de son choix.

Plan de formation, objectifs et description officielle des cours

Diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en développement régional et territorial

Passage du DESS à la maîtrise

Plusieurs cours du DESS font partie intégrante de la maîtrise en développement régional. Conçu dans une perspective multidisciplinaire, le DESS en développement régional et territorial prévoit des passerelles vers la maîtrise pour les personnes intéressées à compléter leur formation en faisant une recherche originale approfondie.

Du DESS à la maîtrise

Si l’étudiant décide de passer du DESS à la maîtrise (en cours de route ou au terme du programme) les cours réussis pourront être crédités comme cours obligatoires de la maîtrise ou comme cours au choix dans les autres cas.

Ceux qui auront complété les cours du DESS DEV69106 Séminaire interdisciplinaire d'intégration et de synthèse I se verront reconnaître en équivalence le cours DEV69004 Séminaire d'intégration. Tous devront toutefois suivre le cours DEV79085 Séminaire de stage ou le cours DEV79985 Séminaire de mémoire, selon le cas.

De la maîtrise au DESS

L’étudiant qui décide de s’inscrire au DESS en développement régional et territorial après avoir réussi une ou plusieurs activités d’enseignement à la maîtrise se verra reconnaître ces activités selon leur place dans la structure du DESS. Le cours DEV69004 Séminaire d'intégration pourra être reconnu comme équivalent à DEV69106 Séminaire interdisciplinaire d'intégration et de synthèse I dans la mesure où les activités qui y ont été réalisées préparent adéquatement au cours DEV69206 Séminaire interdisciplinaire d'intégration et de synthèse II. Ce dernier devra toutefois être réussi afin de se qualifier pour le DESS en développement régional et territorial.

Régime d'études

Le DESS en développement régional et territorial est offert à temps complet et à temps partiel. Pour les étudiants non canadiens, il est offert à temps complet seulement.

L'étudiant doit être inscrit à neuf crédits (3 cours) pour être considéré à temps complet. Dès lors qu'un étudiant s'inscrit à un cours (3 crédits) ou deux cours (6 crédits), il est considéré à temps partiel. Le nombre de trimestres varie donc d'un étudiant à l'autre pour compléter le DESS et cela ne pose pas de problème. La direction de programme peut aider à définir avec l'étudiant son cheminement particulier pour compléter le programme.

Les cours sont offerts en semaine de jour et de soir.

Campus

Le DESS en développement régional et territorial est offert au campus de Rimouski.

Admission

Le DESS en développement régional et territorial est ouvert à l'admission aux trimestres d'automne et d'hiver. Ce programme n'est pas contingenté. Consultez les conditions d'admission.

Diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en administration publique régionale

Le diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en administration publique régionale (plan de formation, objectifs et description officielle des cours) offre un apport théorique arrimé aux acquis pratiques pour la consolidation et la modernisation des institutions publiques régionales. Ce programme est issu d’un accord entre l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et l’École nationale d’administration publique (ÉNAP).

Depuis quelques années, compte tenu de la régionalisation et de la décentralisation des pouvoirs et de l’administration en région, le besoin d’allier les deux champs d’études, d’administration publique et de développement régional, s’impose pour enrichir et adapter la pratique et les savoirs des intervenantes et des intervenants. Il importe de fournir un cadre de perfectionnement pour les gestionnaires, les professionnelles et professionnels d’administration publique en place, donc d’offrir un nouveau programme de perfectionnement qui tienne compte des deux champs d’études.

Conçu dans une perspective de complémentarité et d’intégration des ressources et des expertises de deux institutions spécialisées dans le domaine des études de l’administration publique et du développement régional, ce diplôme conjoint d’études supérieures spécialisées en administration publique régionale vise à offrir, à une clientèle en situation de travail, un apport théorique arrimé aux acquis pratiques pour la consolidation et la modernisation des institutions publiques régionales. Cet équilibre théorie/pratique constitue une caractéristique importante de la formation, au niveau du diplôme d’études supérieures spécialisées.

Plan de formation, objectifs et description officielle des cours

Diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en administration publique régionale

Passage du DESS et à la maîtrise

Plusieurs cours du DESS font partie intégrante de la maîtrise en développement régional.

Régime d'études

Le DESS en administration publique régionale est offert à temps partiel seulement et les cours sont le plus souvent offerts dans un format de fin de semaine, mais peuvent aussi être offerts le soir.

Campus et admission

Le DESS en administration publique régionale est offert au campus de Rimouski. Il peut être offert un peu partout dans l'Est-du-Québec, la Côte-Nord et dans Chaudière-Appalaches, selon la composition du groupe-classe. Communiquez avec le Service de la formation continue.

Ce programme n'est pas offert aux étudiants non canadiens.

Doctorat en développement régional

Le doctorat en développement régional (plan de formation, objectifs et description officielle des cours) est un programme de 90 crédits regroupant 27 crédits de cours obligatoires et 63 crédits pour la thèse.

Ce programme est né de la collaboration de chercheures et de chercheurs de l’Université du Québec à Rimouski et de l’Université du Québec à Chicoutimi.

Les activités du programme s’articulent autour de trois axes qui rejoignent les préoccupations du corps professoral des deux institutions.

  1. Les dynamiques socio-historiques de structuration et de déstructuration des espaces régionaux
  2. Les mouvements sociaux et les régionalismes
  3. Les processus de mise en valeur des ressources et de l’environnement

Le programme met l’accent sur l’interdisciplinarité à toutes les étapes de la formation : dans les cours et séminaires, dans l’examen doctoral et la définition du projet de thèse, dans l’encadrement des étudiantes et étudiants, et enfin, dans la réalisation des thèses.

Plan de formation, objectifs et description officielle des cours

Doctorat en développement régional

Objectifs scientifiques

  1. contribuer, dans une perspective interdisciplinaire, à un avancement des connaissances théoriques et méthodologiques qui favorise une meilleure compréhension des phénomènes de développement régional;
  2. contribuer à organiser, systématiser et intégrer les connaissances existantes et les nouveaux acquis dans le champ du développement régional;
  3. favoriser l'accroissement de l'expertise interdisciplinaire dans le domaine du développement régional.

Objectifs pédagogiques

  1. développer la capacité d'assimiler des connaissances d'origines disciplinaires différentes;
  2. parfaire les aptitudes à définir une stratégie d'étude et une problématique et susciter la capacité de réaliser avec autonomie une recherche originale contribuant à l'avancement des connaissances dans le domaine du développement régional;
  3. augmenter l'habileté à mettre en rapport des perspectives différentes sur un même objet de recherche;
  4. accroître la capacité de mettre en forme et de diffuser efficacement les connaissances acquises au cours d'une recherche.

Objectifs socio-économiques

  1. former des scientifiques et des analystes capables d'oeuvrer avec polyvalence dans le domaine du développement régional;
  2. consolider et maximiser le potentiel scientifique québécois en offrant un cadre de formation axé sur les sciences humaines du développement régional;
  3. augmenter les capacités autonomes de recherche et répondre ainsi aux besoins des populations et des organismes régionaux en matière de planification, d'évaluation et d'analyse du développement régional.

Direction de recherche

Les candidats au doctorat en développement régional doivent identifier un directeur de recherche ainsi qu'un projet de recherche avant leur entrée dans le programme.

Il est recommandé aux candidats au doctorat de communiquer directement avec les professeurs du département afin de définir les possibilités d'encadrement en recherche. Une fois l'accord défini, les candidats devront déposer une demande d'admission selon le processus d'admission.

Soutien financier

Le doctorat en développement régional offre différents programmes de soutien financier aux étudiants, selon l’avancée de leur diplôme :

  • Deux prix d’excellence à l’entrée au doctorat en développement régional : 5000 $ chacun
  • Mentions d’excellence scientifique assorties d’un soutien financier de 3500 $
  • Prix d’excellence académique dans le cadre du colloque annuel du doctorat: 1000 $,
  • Plusieurs bourses offertes par la Fondation de l’UQAR.

Le programme encourage et soutient les étudiants dans l’obtention des bourses de recherche du FQRSC et du CRSH.

Régime d'études

Le doctorat en développement régional est offert à temps complet et à temps partiel. Pour les étudiants non canadiens, il est offert à temps complet seulement. Les cours sont offerts en format intensif en semaine et en formule tutorale.

Campus

Le doctorat en développement régional est offert au campus de Rimouski.

Admission

Pour l'admission au doctorat en développement régional, une lettre de motivation décrivant les intérêts de recherche du candidat et une problématique de recherche à développer au cours des études est requise. Ce texte, à joindre à l'ensemble des documents requis pour l'admission, doit être une oeuvre originale, respectant les règles scientifiques reconnues et doit totaliser environ 2 000 mots.

Le doctorat en développement régional est ouvert à l'admission au trimestre d'automne seulement. Ce programme est contingenté à 7 nouvelles inscriptions par année. Consultez les conditions d'admission.

Dernière mise à jour : 2014-02-10