Présentation

Le baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire permet d’acquérir la maîtrise de l’intervention pédagogique de prise en charge d’une classe d’élèves et de favoriser la réussite des apprentissages prévus pour leur âge, tant au préscolaire qu’au primaire.

Le programme permet également de développer les habiletés essentielles pour assurer un enseignement de qualité reposant sur des principes éducatifs et des fondements pédagogiques solides.

Public visé

Guider les élèves dans leurs premiers apprentissages scolaires, c’est cultiver le goût d’apprendre et l’enraciner pour la vie. Le baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire s’adresse à ceux qui veulent faire une différence dans le cheminement scolaire des enfants, qui veulent éveiller leur intérêt pour la lecture, l’écriture, les mathématiques, les sciences ou d'autres domaines d’apprentissage. Les futurs enseignants auront ainsi à travailler en équipe et à relever des défis pédagogiques.

Stages

Le baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire comporte quatre stages en milieu scolaire, un chaque année. Plus de 720 heures de formation se réalisent dans les écoles. 

L’Université détermine les lieux de stages en tenant compte du lieu de provenance et des préférences de l’étudiant.

Les lieux de stages autorisés sont les écoles des commissions scolaires des cinq régions administratives suivantes :

  • Bas-Saint-Laurent
  • Côte-Nord
  • Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine
  • Chaudière-Appalaches
  • Capitale-Nationale

Voir aussi : Document de présentation sur les stages

Brevet d’enseignement

Un brevet d’enseignement permanent (autorisation légale d’enseigner) est délivré à ceux qui terminent avec succès le programme. Tous les candidats doivent être exempts d’antécédents judiciaires pour recevoir leur autorisation d’enseigner.

Perspectives d'emploi

Les diplômés du baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire travaillent principalement comme enseignants dans des classes du préscolaire et du primaire dans une des commissions scolaires du Québec, en grande majorité dans les régions où ils ont effectué leurs stages.

Comme le programme est contingenté, le taux de placement des diplômés est excellent et le taux de chômage est très faible.

L’horaire de travail hebdomadaire d’un enseignant varie autour de 32 heures par semaine :

  • environ 20 heures de travail avec les élèves (cours, encadrement, surveillance, récupération, activités étudiantes, etc.);
  • environ 7 heures de « présence-école » (réunions, planification, disponibilité pour les étudiants);
  • environ 5 heures de temps de nature personnelle (selon les besoins).

Poursuite des études aux cycles supérieurs à l'UQAR

Les diplômés du baccalauréat en éducation préscolaire et en enseignement primaire ont accès aux programmes de cycles supérieurs de l’UQAR dans les domaines suivants :