Gestion des ressources maritimes

Gestion des ressources maritimes

Perspectives d’emploi

Le gestionnaire des ressources maritimes est inévitablement confronté à la complexité. Il ne lui est pas demandé de connaître de manière précise tous les champs d’étude de la science économique, toutes les disciplines des sciences de la gestion ou toutes les dimensions des sciences naturelles. Cependant, il a à prendre des décisions ou à recommander des solutions qui intègrent cette complexité ce qui l’amène à aborder les problèmes dans une perspective plus large.

Même dans des domaines donnant lieu à une production marchande, il doit justifier ses décisions sur la base de coûts qui intègrent des valeurs marchandes et des valeurs non marchandes afin de limiter les conflits d’usage et l’impact environnemental. Il a aussi à planifier et à organiser ses activités et ses opérations en utilisant les méthodes et les outils des sciences de la gestion afin de s’assurer du succès de son activité.

Des études multidisciplinaires sont donc nécessaires pour mieux connaître l’impact du fonctionnement des marchés, sur les politiques de gestion des ressources et de développement des régions maritimes. Les programmes en gestion des ressources maritimes répondent à toutes ces attentes.

Employeurs spécifiques

Comme preuve de l'efficacité de l'approche des programmes, les diplômés en gestion des ressources maritimes de l'UQAR occupent des postes de gestionnaires, et des fonctions de recherche et d'experts-conseils à tous les niveaux dans des organisations non gouvernementales comme la FAO, la Banque Mondiale, l'Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE), l'Organisation pour la conservation de la nature, les Fonds mondiaux de la faune, aussi bien que de nombreuses organisations du gouvernement au Canada et à l'étranger.

Profil des diplômés en gestion des ressources maritimes

Les programmes GRM sont orientés vers un vaste éventail de choix de carrières largement concentrés sur l'enseignement des concepts que tout gestionnaire doit connaître lorsqu'il s'agit de prendre des décisions informées dans les secteurs public et privé. Ceux-ci incluent des habiletés analytiques et des concepts théoriques nécessaires pour une carrière productive en gestion, aussi bien que les habiletés de communication orale et écrite essentielles au succès professionnel et universitaire.

Certains de nos diplômés travaillent au niveau de l'entreprise privée, tandis que d'autres continuent leurs études dans des programmes de doctorat dans différents domaines de la gestion, de l'économie, du droit, et même des sciences naturelles. Certains occupent des postes ministériels de haut niveau, sont titulaires de chaires de recherche, et de postes de professeur ou de chercheur au niveau universitaire ou dans différentes institutions de recherche. L'étudiant entrant aux programmes d'études avancées en gestion des ressources maritimes n'est limité que par sa curiosité et sa motivation.

L'ancien étudiant Thomas du Payrat, actuellement avec le cabinet de consultation Odyssée Internationale en France, discute un projet avec des clients en Indonésie. (Photo: Thomas du Payrat) L'ancien étudiant Tony Wright, partenaire dans le groupe consultatif GRM International, donne des paroles pendant l'ouverture d'un usine de transformation des fruits de mer. (Photo : Tony Wright)

L'ancien étudiant Thomas du Payrat, actuellement avec le cabinet de consultation Odyssée Internationale en France, discute un projet avec des clients en Indonésie. (Photo: Thomas du Payrat)

L'ancien étudiant Tony Wright, partenaire dans le groupe consultatif GRM International, fait un  discours pendant l'ouverture d'une usine de transformation des fruits de mer. (Photo : Tony Wright)

L'ancien étudiant Thomas du Payrat, actuellement avec le cabinet de consultation Odyssée Internationale, discute la biologie des coquilles St Jacques… le bio-économique…avec ses clients. (Photo : Thomas du Payrat) Décharge de Crabe des neiges sur le Rivage du Nord du Québec. Des managers de ressource maritimes donnent l'assistance pour assurer l'utilisation durable des ressources, qui peut réduire les coûts et maintenir la viabilité financière des enterprises de pêche. (Photo: Tony Wright)
L'ancien étudiant Thomas du Payrat discute de la biologie des coquilles  St-Jacques, « le bio économique », avec ses clients. (Photo : Thomas du Payrat) Décharge de Crabe des neiges sur le Rivage du Nord du Québec. Des managers en ressources maritimes supervisent pour assurer l'utilisation  durable des ressources, qui peut réduire les coûts  et maintenir la viabilité financière des entreprises de pêche. (Photo: Tony Wright)
Dernière mise à jour : 2013-08-22