Océanographie

Océanographie

Étudier en océanographie à l’UQAR

Au premier plan de l'enseignement et de la recherche en océanographie, on retrouve l'Institut des sciences de la mer (ISMER) qui occupe un vaste pavillon sur le Campus de Rimouski. Cet institut accueille une centaine d'étudiants de 2e et de 3e cycles en océanographie. La mission de cet institut est l’avancement des connaissances fondamentales et appliquées des milieux côtiers, afin d’être en mesure d’évaluer les impacts de l’activité humaine sur nos ressources et de développer les outils scientifiques et techniques indispensables à la bonne gestion de notre patrimoine côtier. L’ISMER dispose d’équipements de haute technologie, d’une station aquicole alimentée en eau de mer et d’un navire de recherche ultramoderne, le Coriolis II.

Les sciences de la mer constituent un des axes d'excellence en recherche à l'UQAR.

À l'UQAR, les programmes de formation en océanographie comprennent une maîtrise et un doctorat. De plus, l'École d'été en océanographie de l'ISMER accueille à chaque été des étudiants de niveau postsecondaire pour une courte initiation à l'océanographie côtière.

Maîtrise en océanographie

La maîtrise en océanographie est une maîtrise de recherche visant à former des scientifiques capables de réaliser des recherches océanographiques, c’est-à-dire d’étudier les phénomènes de la mer d’une façon multidisciplinaire et globale.

À la fin de leur programme, les étudiants auront acquis une connaissance suffisante du milieu marin, de ses ressources, des techniques d'étude et d'exploitation de ce milieu, des problèmes de pollution, ainsi que des méthodes d'intervention appropriées.

Dès son premier trimestre à l’UQAR, l’étudiant participe à une mission océanographique sur le navire de recherche Coriolis II dans le cadre du cours d'océanographie expérimentale.

Le projet de recherche et les cours suivis dans le programmepermettent à l’étudiant d’acquérir des connaissances multidisciplinaires en océanographie et d’approfondir ses connaissances acquises dans un des 4 domaines de spécialisation.

Océanographie physique

L'océanographie physique englobe la formation des vagues, les gradients de salinité et de densité, les différences de température ainsi que les courants. Certains sujets propres à la recherche océanographique tels que les échanges d'énergie entre l'air et la mer ainsi que les phénomènes connexes entre l'océan et la température (changement climatique mondial, El Niño, ouragans et typhons) exigent une bonne connaissance des sciences de la mer et des sciences de l'atmosphère. Plus d'information : Société canadienne de météorologie et d'océanographie.

Océanographie chimique

L'océanographie chimique s'occupe des origines et du sort des constituants chimiques des eaux océaniques ainsi que des réactions chimiques qui se produisent en milieu marin. Les effets des contaminants (organiques ou non) et leur distribution préoccupent beaucoup les chimistes de la mer. Des traceurs chimiques et des échanges gazeux entre l'atmosphère et l'océan permettent de suivre l'itinéraire des eaux océaniques profondes et d'évaluer les cycles de capture de gaz comme le dioxyde de carbone. Plus d'information : Société canadienne de météorologie et d'océanographie.

Océanographie biologique

L'océanographie biologique a pour objet l'étude des êtres vivants peuplant l'océan, leurs interactions et leur évolution en milieu physique et chimique. La taxonomie est à la base de toutes les études biologiques et, au sens large du terme, s'occupe des relations évolutionnaires. En fait, une fois qu'une espèce a été recensée, les relations et les interrelations des espèces ainsi que la dépendance entre les plantes et les animaux relèvent du domaine de l'écologie. Ce domaine s'intéresse à des communautés universelles et à leur interdépendance. Un aspect de l'écologie qui a pris de l'ampleur est le comportement des animaux; on pense notamment aux moyens de communication entre eux et aux raisons qui les incitent à communiquer. Plus d'information : Société canadienne de météorologie et d'océanographie.

Océanographie géologique

L'océanographie géologique étudie la formation des bassins océaniques, des chaînes de montagnes, des fosses, des volcans sous-marins et la façon dont les sédiments sont transportés, soulevés et distribués, pour former îles et continents. Certaines conclusions tirées de théories relatives aux plaques tectoniques ont donné lieu à de nouvelles interprétations de la dérive des continents et des plaques, du soulèvement et de la formation des montagnes. La découverte de bouches hydrothermales a mené à bon nombre de nouvelles trouvailles minérales et biologiques dans l'océan. La plupart des études et des recherches appliquées en géologie et en géophysique sont axées sur l'emplacement de gisements de pétrole marin, de gaz et de minéraux. Plus d'information : Société canadienne de météorologie et d'océanographie.

Plan de formation, objectifs et description officielle des cours

Maîtrise en océanographie

Direction de recherche

Les candidats à la maîtrise en océanographie doivent identifier un directeur de recherche ainsi qu'un projet de recherche avant leur entrée dans le programme. Au moment du dépôt de la demande d'admission, les candidats à la maîtrise en océanographie doivent avoir reçu l'acceptation de principe d'un directeur de mémoire de l'UQAR.

Les directeurs de recherche peuvent, selon leurs subventions de recherche, soutenir financièrement les étudiants durant leurs études aux cycles supérieurs. Il est recommandé aux candidats à la maîtrise de communiquer directement avec les professeurs du département afin de définir les possibilités d'encadrement en recherche. Une fois l'accord défini, les candidats devront déposer une demande d'admission selon le processus d'admission.

Il existe plusieurs façons d’obtenir du financement et par le fait même, d’obtenir l’accord d'un directeur de mémoire ou de thèse de l'UQAR pour encadrer son projet de recherche. Toutefois, les démarches doivent être effectuées AVANT de déposer une demande d’admission.

Mémoires déposés à la maîtrise en océanographie

Régime d'études

La maîtrise en océanographie est offerte à temps complet seulement. Les cours sont offerts en semaine de jour et de soir, ainsi qu'en formule tutorale.

Campus

La maîtrise en océanographie est offerte au campus de Rimouski.

Admission

La maîtrise en océanographie est ouverte à l'admission aux trimestres d'automne et d'hiver. Ce programme n'est pas contingenté. Consultez les conditions d'admission.

Doctorat en océanographie

Le doctorat en océanographie, créé à partir de celui qui existait à l'UQAR, est offert de façon conjointe depuis septembre 1999 par deux universités sous l'égide d'un Comité interuniversitaire de programme. Ces universités sont: l'Université Laval et l'Université du Québec à Rimouski (UQAR).

Ce programme est sous la responsabilité de l'Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER).

Il vise la formation de chercheurs autonomes, capables d’oeuvrer à l’avant-garde de l’océanographie en contribuant, selon une approche multidisciplinaire, à l’avancement des connaissances fondamentales et appliquées reliées aux milieux marins.

Plan de formation, objectifs et description officielle des cours

Doctorat en océanographie

Direction de recherche

Les candidats au doctorat en océanographie doivent identifier un directeur de recherche ainsi qu'un projet de recherche avant leur entrée dans le programme.

Il est recommandé aux candidats au doctorat de communiquer directement avec les professeurs de l'ISMER afin de définir les possibilités d'encadrement en recherche. Une fois l'accord défini, les candidats devront déposer une demande d'admission selon le processus d'admission.

Pour l'ISMER, certains chercheurs de l'Institut Maurice-Lamontagne et des professeurs associés à l'ISMER peuvent être habilités à diriger des thèses de doctorat et donc agir comme directeurs de recherche. Dans le cas où le directeur choisi est un professeur associé à l'ISMER, l'étudiant doit avoir un codirecteur appartenant à l'ISMER. Pour l'Université Laval, les professeurs associés sont habilités à codiriger les thèses, le directeur choisi devant faire partie de l'établissement.

Mémoires déposés au doctorat en océanographie

Régime d'études

Le doctorat en océanographie est offert à temps complet seulement. Les cours sont offerts en semaine de jour et de soir, ainsi qu'en formule tutorale.

Campus

Le doctorat en océanographie est offert au campus de Rimouski.

Admission

Le doctorat en océanographie est ouvert à l'admission aux trimestres d'automne et d'hiver. Ce programme n'est pas contingenté. Consultez les conditions d'admission.

École d'été en océanographie

L'Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER) propose chaque année à la fin du mois de mai une « École d'été en océanographie » pour se familiariser avec la mer, à Rimouski. Pendant cette semaine de découverte, le métier d’océanographe sera présenté. Les participants seront immergés dans le monde pluridisciplinaire des sciences marines au travers de démonstrations et de présentations faites par la communauté scientifique (chercheurs, techniciens de laboratoire et étudiants). Ce stage est destiné principalement aux étudiantes et étudiants qui fréquentent un collège ou une université et qui se passionnent pour la mer. Cette formation est également ouverte aux enseignants.

Information et inscription >>>

Dernière mise à jour : 2013-07-03