Éducation

Éducation

Perspectives d’emploi

Les perspectives d'emploi dans le domaine de l'éducation dépendent de l'évolution du nombre de jeunes en âge de fréquenter l'école et des décisions gouvernementales. Toutefois, la baisse des effectifs scolaires sera en partie compensée par une hausse du nombre d'heures d'enseignement.

Comme le baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale, le baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire et le  baccalauréat en enseignement secondaire sont contingentés, le taux de placement des diplômés est excellent et le taux de chômage est très faible. Au cours des prochaines années, les débouchés proviendront essentiellement des besoins de remplacement des enseignants qui seront nombreux à prendre leur retraite.

Les diplômés des baccalauréats en sciences de l'éducation qui le désirent peuvent poursuivre des études de 2e et de 3e cycles en sciences de l'éducation ou dans un domaine connexe. À l'UQAR, les programmes de maîtrise et de doctorat en éducation offrent des perspectives de recherche intéressantes dans le secteur de l'adaptation scolaire et de l'orthopédagogie.

Besoins de recrutement d'enseignants

*Source : MELS, Outil d'aide à la planification de l'effectif enseignant, Édition 2010.

Perspectives d'emploi

Baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale

Les principaux emplois occupés par les diplômés de l’UQAR enenseignement en adaptation scolaire et sociale sont : enseignant,orthopédagogue, agent en intervention communautaire, accompagnateurd’élèves en difficulté.

Baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire

Les diplômés du baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire sont employés principalement comme enseignantes ou enseignants dans des classes du préscolaire et des premier et deuxième cycles du primaire comme généralistes auprès d'enfants âgés de 4 à 13 ans.

Baccalauréat en enseignement secondaire

Les diplômés du baccalauréat en enseignement secondaire ont la possibilité de travailler dans une des 72 commissions scolaires comportant un total de 621 écoles offrant la formation au secondaire ou dans un des 189 centres d’enseignement aux adultes répartis à la grandeur du Québec.

L’horaire de travail hebdomadaire d’un enseignant varie autour de 32 heures par semaine, selon la répartition suivante :

  • 20 heures de travail avec les élèves (cours, encadrements, surveillances, récupérations, activités étudiantes, etc.);
  • 5 heures de temps de nature personnelle (selon les besoins);
  • 7 heures de « présence-école » (réunions, planification, disponibilité pour les étudiants).

Au cours des dernières années, le taux de placement des diplômés fut excellent. D'ailleurs, les commissions scolaires déplorent une pénurie de personnel qualifié dans certaines matières, en partie par le manque de diplômés dans ces matières, mais aussi par les besoins générés par l'implantation de la réforme. En effet, avec l'application graduelle de la réforme, le MELS prévoit des besoins beaucoup plus importants en français, mathématiques et sciences humaines que dans les autres matières.

Maîtrise en éducation

À titre indicatif, voici quelques emplois que la maîtrise en éducation rend accessibles ou encore facilite l'accès :

  • poste de direction d'école (si maîtrise en éducation, concentration administration scolaire);
  • poste de conseiller pédagogique dans les commissions scolaires;
  • poste au ministère de l'Éducation ou d'autres organisation développant, gérant ou supervisant des projets de développement pédagogique;
  • chargé de cours dans les programmes universitaires de premier cycle en éducation (pour les cours liés à la spécialité développée);
  • enseignant au collégial (si une spécialisation disciplinaire suffisante est possédée);
  • professionnel de recherche pour les projets des chercheurs universitaires en éducation.

Statistiques de placement

Les statistiques de placement sont issus de La Relance des diplômés du printemps 2011 qui a été produite par la firme Info Ressource. La relance téléphonique des diplômés du printemps 2011 a été réalisée en février et en mars 2012.

Statistiques de placement des diplômés au baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale

Statistiques de placement des diplômés au baccalauréat en éducation préscolaire et enseignement primaire

Statistiques de placement des diplômés au baccalauréat en enseignement secondaire

Dernière mise à jour : 2013-04-22