La Chaire de recherche du Canada sur le sexe et le genre en santé au travail a pour mission d’intensifier les stratégies de prévention des maladies cardiovasculaires, des problèmes de santé mentale et du diabète de type II, par une prise en compte des stresseurs psychosociaux au travail et des longues heures de travail tenant compte du sexe et du genre des personnes.  

Selon l’Organisation mondiale de la santé et d’autres instances de santé publiques influentes, l’identification de nouvelles stratégies préventives adaptées à la fois aux femmes et aux hommes est urgente pour diminuer le fardeau des maladies chroniques et les inégalités y étant associées, tant pour l’individu, la société que le système de santé. Les recherches menées par la Chaire de recherche du Canada sur le sexe et le genre en santé au travail contribuent à répondre à ce besoin.

Objectifs

La Chaire de recherche du Canada sur le sexe et le genre en santé au travail a pour objectifs de;

  • Produire des connaissances nouvelles sur les effets néfastes des stresseurs psychosociaux au travail et des longues heures de travail sur la survenue de maladies chroniques, en fonction du sexe et du genre
  • Évaluer les coûts des maladies chroniques attribuables à ces expositions professionnelles, en fonction du sexe et du genre
  • Intervenir auprès d’organisations pour réduire ces expositions professionnelles et améliorer la santé cardio-métabolique et mentale
  • Concevoir et diffuser un outil clinique visant à améliorer le suivi médical des femmes et des hommes à risque ou ayant eu une maladie cardiovasculaire (Axe 3).

La Chaire fournira aux chercheurs, aux gestionnaires d’entreprises, aux équipes médicales et aux décideurs de nouvelles mesures préventives adaptées à la fois aux femmes et aux hommes. Ces mesures, liées à l’environnement psychosocial de travail, contribueront à lutter contre les maladies chroniques et les inégalités sociales de santé.