Travail social

  • Du 20 mars au 24 mars 2017 au café étudiant (aquarium) du campus de Lévis est présentée l'exposition de photographies réalisée par des étudiants et des professeurs au baccalauréat en travail social de l’UQAR lors de leur participation au Forum social mondial de Montréal (FSM) 2016. L'exposition sera ensuite aménagée à la bibliothèque Louis-Marie Beaulieu.

  • Une équipe de professeures en travail social composée de Cécile Cormier et de Marie-Hélène Morin, en collaboration avec Christiane Bergeron-Leclerc de l’UQAC et de Bernadette Dallaire de l’Université Laval, a obtenu la bourse annuelle d’aide à la publication de l’Ordre des travailleurs sociaux et thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec (OTSTCFQ).

  • L’attention médiatique est le plus souvent portée sur la pauvreté, la marginalisation et l’exclusion dans les grands centres urbains. Peu étudiés en dehors des villes, ces phénomènes sont au cœur des travaux d’un Collectif de recherche participative sur la pauvreté en milieu rural visant à soutenir les intervenants sociaux qui y œuvrent et à donner une voix aux personnes en situation de pauvreté qui y évoluent.

  • Réfléchir le travail social

    Les finissantes et les finissants au baccalauréat en travail social présentent leur colloque annuel, le vendredi 29 avril de 10 h à 17 h au campus de Rimouski, sous le thème Réfléchir le travail social. Les étudiants vous donnent rendez-vous pour une journée riche en réflexion.

  • Les finissantes et les finissants au baccalauréat en travail social présentent leur 3e colloque annuel, le mardi 26 avril de 9 h à 12 h à l’atrium du campus de Lévis, sous le thème Le travail social, une avenue de possibilités.

  • Au fil du temps, l’UQAR s’est bâtie une réputation d’excellence quant à la qualité de ses stagiaires et de ses programmes comportant des stages. La proximité avec le milieu, l’accessibilité des intervenants et la bonne préparation des étudiants contribuent, entre autres, à favoriser les expériences positives de la part des employeurs. Bien ancrée en Chaudière-Appalaches, l’UQAR campus de Lévis a su s’élever au titre de joueur incontournable dans le domaine des stages sur la scène régionale.

  • Une équipe en travail social du campus de Lévis s’est récemment déplacée à St-Georges de Beauce afin d’accueillir les étudiantes et les étudiants de la nouvelle cohorte entamant le baccalauréat en travail social en Beauce.

  • Étudiant au baccalauréat en administration, concentration marketing, à l’UQAR, Goran Doric a mérité le prix Coup de cœur dans le cadre de la deuxième édition du Concours vidéo des établissements de l’Université du Québec.

  • Le colloque « Enjeux et défis liés à la santé et aux services sociaux en régions rurales, éloignées et isolées » fait partie des activités à surveiller ce mercredi dans le cadre du 83e Congrès de l’Acfas. Il est présenté à l’UQAR au local J-205 de 8 h 30 à 16 h 30.

  • Un collectif de recherche initié par le Département de psychosociologie et travail social de l’UQAR, en collaboration avec l’Institut national de santé publique du Québec, de l’Université Laval ainsi que de partenaires de Chaudières-Appalaches, vient d’obtenir un financement de 200 000 $, sur deux ans, octroyé par Les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC).  Le projet subventionné analysera les enjeux de la lutte à la pauvreté et de l’exclusion sociale en milieu rural.

  • Une première cohorte de 25 étudiantes et étudiants au baccalauréat en travail social de l’Université du Québec à Rimouski vient de compléter sa formation à Baie-Comeau.

  • Les finissantes et les finissants en travail social de l’UQAR invitent la communauté universitaire et le grand public à leurs séances de communication par affichage au campus de Rimouski, au campus de Lévis ainsi que pour la première fois au Cégep de Baie-Comeau.

  • Professeur retraité de l'UQAR, Rodrigue Bélanger vient de publier aux éditions Médiaspaul un petit livre d'une centaine de pages qui s'intitule Le temps qui fleurit. L'art de bien vieillir. Il y aborde, mentionne-t-il, « les épreuves et les beautés de l'âge mûr, à la lumière des acquis de la sagesse humaine et de la spiritualité ».

  • Des professeurs et chargées de cours du Département de psychosociologie et travail social de l’UQAR organisent le 21e symposium annuel du Réseau québécois pour la pratique des histoires de vie (RQPHV) qui aura lieu à Saint-Alexis-des-Monts, du 2 au 4 octobre, sous le thème « Intériorité citoyenne en histoires de vie : la portée politique de l’agir au cœur de l’intime. »

  • Trois étudiantes aux baccalauréats en sciences infirmières et en travail social ont mérité des bourses des Instituts de recherche en santé du Canada pour prendre part à des projets de recherche financés de professeurs dans le domaine de la santé. Il s’agit des premières lauréates de l’Université du Programme de bourses de recherche aux étudiants dans le domaine de la santé des IRSC.

  • C’est avec plaisir et enthousiasme que les 31 finissantes et finissants du baccalauréat en travail social du campus de Lévis ont réalisé leur premier colloque, le 23 avril, en présence de nombreux superviseurs des institutions, étudiants de 1èreet 2e année en travail social ainsi que de  l’équipe de professeurs et de chargés de cours du module.

  • C’est avec plaisir et fierté que les finissantes et finissants du baccalauréat en travail social et l’équipe enseignante du Module de travail social  convient la population à leur colloque annuel qui se déroulera le vendredi 25 avril à l’Université du Québec à Rimouski.

  • Katia Michaud, finissante au baccalauréat en travail social, a récemment rejoint la Baie d'Ungava, plus précisément la ville de Kuujjuaq, pour poursuivre la 2e partie de son stage au CLSC du Centre de santé Tulattavik de l'Ungava. C'est la première étudiante de l'UQAR à réaliser un tel stage en travail social dans cette contrée du Grand Nord québécois, qui a littéralement conquise la principale intéressée. La jeune femme originaire de Shawinigan y a découvert une parcelle de pays qui recèle autant de beauté que de richesses.

  • En complétant un baccalauréat en travail social à l'UQAR, les voies sont multiples pour entrer sur le marché du travail. Jackie Castonguay a toutefois choisi une avenue un peu moins conventionnelle, soit celle de travailleuse de rang, une première au Bas-St-Laurent.

  • Chargé de cours en travail social à l’UQAR, Jean Bédard vient d’obtenir le prix Ringuet de l’Académie des lettres du Québec pour son roman Marguerite Porète [ :] L’inspiration de Maître Eckhart, publié l’année dernière chez VLB éditeur.