L’Université du Québec à Rimouski regroupe plus de 7000 étudiantes et étudiants répartis principalement dans ses Campus de Rimouski et de Lévis.

Sommaire de la fonction

L’Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER), un centre de recherche multidisciplinaire en océanographie, vise à combler un nouveau poste de professeur en chimie marine spécialisé en écotoxicologie aquatique ou en toxicologie environnementale. L’ISMER est à la recherche d’une personne dynamique qui contribuera aux objectifs de recherche et d’enseignement de l’Institut par sa collaboration avec ses collègues et par le développement de programmes de recherche subventionnés qui impliquent des étudiants de maîtrise et de doctorat. Elle devra être en mesure de participer aux programmes de maîtrise et de doctorat en océanographie par l’encadrement des étudiants aux niveaux supérieurs.

Affectation et statut

  • Lieu d'affectation : Institut des sciences de la mer de Rimouski (ISMER)
  • Date d'entrée en fonction : Août 2017

Tâches et responsabilités principales

Les domaines d’expertise recherchés sont l’accumulation, le transport et l’impact des polluants dans les réseaux trophiques aquatiques; l’effet des contaminants (hydrocarbures, pesticides, contaminants émergents, nanomatériaux…) sur le fonctionnement et la dynamique des réseaux trophiques; la modélisation de l'impact des polluants sur les écosystèmes; l’application des méthodes "omiques" en écotoxicologie; l’évaluation des risques d'exposition aux toxiques. La personne retenue devra avoir une bonne expérience de recherche sur le terrain. Elle sera encouragée à développer son propre secteur de recherche et sera amenée à collaborer étroitement avec les géologues, les physiciens et les biologistes de l’ISMER et de l’UQAR. L’ISMER est une unité autonome de l’Université du Québec à Rimouski qui regroupe une vingtaine de professeurs et du personnel de soutien dans les principales disciplines de l’océanographie. En plus de posséder des laboratoires bien équipés, l’ISMER est responsable d’une station de recherche d’eau salée et d’un navire de recherche de 50 m. La langue de travail est le français.

Exigences reliées au poste

  • Niveau de diplomation : Doctorat
  • Domaine de spécialisation : Océanographie chimique, écotoxicologie, chimie environnementale, ou discipline connexe avec thèse en écotoxicologie.
  • Secteur de spécialisation : Écotoxicologie aquatique; toxicologie environnementale
  • Secteur privilégié de recherche : Accumulation, transport et impact des polluants dans les réseaux trophique aquatiques; effets des contaminants (hydrocarbures, pesticides, contaminants émergents, nanomatériaux…) sur le fonctionnement et la dynamique des réseaux trophiques; modélisation de l’impact des polluants sur les écosystèmes; application des méthodes « omiques » en écotoxicologie; évaluation des risques d’exposition aux toxiques.

Traitement salarial

Selon la convention collective en vigueur.

Pour déposer votre candidature

Les personnes intéressées à ce poste sont priées de faire parvenir leur curriculum vitae, une description de leurs activités de recherche et d’enseignement, ainsi que les coordonnées de trois répondants, avant le 28 avril 2017 à 17 h à l’une des adresses suivantes :

par courriel : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ou par la poste :

Concours no : ISMER-17-02
Institut des sciences de la mer de Rimouski
310, allée des Ursulines
Rimouski (Québec)  G5L 3A1

Toutes les personnes qualifiées sont invitées à poser leur candidature, mais la priorité sera donnée aux Canadiens et aux résidents permanents. Nous souscrivons au programme d’accès à l’égalité en emploi pour les femmes, les personnes handicapées, les membres de minorités visibles et de minorités ethniques et les autochtones.

Toute candidature sera traitée confidentiellement.

Nous communiquerons uniquement avec les personnes retenues pour une entrevue.